Diégèse  dimanche 8 janvier 2012



ce travail est commencé depuis 4391 jours et son auteur est en vie depuis 18844 jours (22 x 7 x 673 jours)
2012

ce qui représente 23,3018% de la vie de l'auteur

hier
L'atelier du texte demain






Ce qui s'écrit
Mathieu
Je ne sais pas bien ce que je fais à Nice, sans projets, échangeant quelques mots sans conviction véritable avec qui je croise dans la grande villa alibi. Je ne sais pas si je vais supporter d'être encore ici quelques jours. J'attendais violemment et je ne me souvenais plus que l'attente pouvait être violente.
Alors, j
e suis descendu à pied vers la gare, curieux de mesurer encore combien les villes tentent de se ressembler toutes et curieux aussi de vérifier que les villes des bords de la Méditerranée imitent toujours, ici ou là, Beyrouth. À moins que ce ne soit Beyrouth qui a imité Nice et Menton et Marseille et Alger et quelques villes italiennes et même Alexandrie.
Longeant l'avenue Cyrille Besset, je passe devant un commerce de matériaux de construction. Le fond de la cour, où s'entassent les carrelages, est dominé par des chapelles d'un cimetière. J'irai voir. Mais je m'arrête un instant devant la toute petite baraque qui doit au servir au gardien peut-être, coincée entre l'entrepôt et un immeuble récent. Et je me sens soudain comme cette petite maison, en voie avancée de désaffection. Quand je rentre, c'est le noir complet, je suis tellement troublé que j'oublie de la regarder .
La nuit répand sur moi un calme de fraîcheur.
Voilà.
C'est ce qui s'est passé.

Gustav
Il est désormais possible d'en écrire l'appareil critique.

Noëmie
Je lis que c'est la maîtresse écrivaine de Cyrille Besset qui s'est battu pour que le conseil municipal de Nice baptise la route de Saint-Barthélémy du nom de son défunt mari. Elle fera de même avec le second, Alfred Mortier, écrivain et poète. Elle écrivait sous le pseudonyme d'Aurel, des œuvres "sensuelles". Je voudrais moi en savoir plus sur elle, qui affiche ainsi la trace de ses amours dans les rues de la ville. Où trouver des ouvrages d'Aurélie de Faucamberge ?

Daniel
Aurel recevait Max Jacob et Apollinaire.

Noëmie Il n'y a pas de rue à son nom.

2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
C'est ce qui s'est passé. Je ne sais pas si je vais supporter d'être encore ici quelques jours.
C'est le noir complet.
... je suis tellement troublé...
Je ne sais pas bien ce que je fais à Nice, sans projets, échangeant quelques mots sans conviction véritable avec qui je croise dans la grande villa alibi.
... répandre sur moi un calme de fraîcheur et oublier.








2011 2010








Quand il s'agit de critique, il est question d'appareil critique. Je ne me souvenais plus que l'attente pouvait être violente.