Diégèse  jeudi 12 janvier 2012



ce travail est commencé depuis 4395 jours et son auteur est en vie depuis 18848 jours (25 x 19 x 31 jours)
2012

ce qui représente 23,3181% de la vie de l'auteur

hier
L'atelier du texte demain






Ce qui s'écrit
Gustav
Cette frontière italienne est floue. Je devais quitter la Villa Arson. Cela était devenu nécessaire. Mais cette frontière est floue. Il y a le tunnel de la Giraude par l'autoroute et puis il y a la corniche et je ne sais pas si je dois choisir le tunnel ou la corniche. Alors je passe dans un sens et je passe dans l'autre sens. La corniche, elle, porte encore le souvenir d'une frontière plus rude, organisée pour l'attente et pour la scrutation. L'autoroute est l'image même de l'oubli et de l'effacement.
 
Je sais que je suis déjà passé plusieurs fois ici mais je ne me souviens plus très bien ce qu'il en était. J'avais peut-être alors des plans, des projets, des souvenirs et je ne sais quoi encore. Comment la saurais-je, puisque mon rôle désormais est justement de ne pas se souvenir de ce genre de choses ? Je peux en revanche vous raconter ce qui se passe et ce qui va se passer. Je vous raconterai Vintimille mais il n'y a rien de certain.

Et si je me souviens bien de ce qui aurait pu annoncer la suite, je me dis que j'ai exagéré, que j'en ai fait trop et je ne joue plus.


Daniel
Passer la frontière par ce tunnel, pour un personnage, c'est comme quitter la scène, quitter le texte.

Mathieu
Nous n'irons pas bien loin, pas même dans une autre des 260 000 galaxies qui ont été cartographiées. Dans le voyage, ce qui est lointain, c'est le récit du voyage car le souvenir nous est, d'emblée, lointain.

Noëmie
À la fois, il s'agit juste d'aller en Italie, ce qui n'est pas si angoissant, ce qui est à peine un voyage... mais il faut toujours que vous en fassiez trop. J'en suis persuadée.

Gustav
Mais non ! Je suis, moi, en tout cas, si je ne me persuade de rien.

2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
Cette frontière italienne est floue. Je vous raconterai Vintimille.
Les personnages sortent du texte, les personnages quittent la scène. Aurait-on cartographié déjà 260 000 univers différents que nous ne serions ni plus petits ni plus grands. Mais non ! Je suis, moi, en tout cas, si je ne me persuade de rien.
Je devais quitter la Villa Arson. Je ne me souviens plus très bien ce qu'il en était. Des plans, des projets, des souvenirs et je ne sais quoi encore.








2011 2010








Et si je me souviens bien de ce qui aurait pu annoncer la suite, je me dis que j'ai exagéré, que j'en ai fait trop et je ne joue plus. Il n'y a rien de certain.