Diégèse  mercredi 18 janvier 2012



ce travail est commencé depuis 4401 jours et son auteur est en vie depuis 18854 jours (2 x 11 x 857 jours)
2012

ce qui représente 23,3425% de la vie de l'auteur

hier
L'atelier du texte demain






Ce qui s'écrit
Mathieu Je regarde les souvenirs sur le mur, sur le Muretto...
Qu'est-ce que le Muretto d'Alassio recouvert de tuiles signées par des célébrités ? s'agit-il de laisser la trace d'une visite ? Il s'agit plutôt de donner trace de la célébrité et par là même de partager cette célébrité avec le passant même qui va pouvoir photographier les plaques et aussi se faire photographier devant le Muretto.
Il s'agit ainsi de se souvenir des souvenirs.

Gustav
Et la mémoire n'est pas le souvenir. Je n'ai pas trouvé de plaque à mon nom. Serait-ce que je ne suis jamais venu ou que je n'étais pas célèbre ou que je n'ai pas satisfait aux procédures de célébrité ? Suis-je moi, encore qui existe demain ?

Daniel
Je reste silencieux devant le mur, peinant à écrire dès lors que la célébrité pointe, comme une forme ordonnée de corruption de la création. Je regarde... et alors il faut laisser faire la penser, la laisser se laisser imprimer par le vent, par le vent de l'Italie, l'hiver.

Noëmie
Je regarde le Muretto et soudain je ressens le désir d'y retrouver mon nom et ce serait soudain ce désir que nous transformerions en regret, dans ce remord de vivre que provoque la vie.

Mathieu
:-)))

Noëmie
Je ne te dirai plus rien.

2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
Et la mémoire n'est pas le souvenir. Ils regardent les souvenirs sur le mur, sur le Muretto.
Je reste silencieux.
Suis-je moi, qui existe demain ?
Je peine à écrire. Je ne te dirai plus rien.








2011 2010








Ce serait soudain ce désir que nous transformerions en regret, dans ce remord de vivre que provoque la vie. Alors il faut laisser faire la pensée, la laisser se laisser imprimer par le vent, par le vent de l'Italie, l'hiver.