Diégèse  vendredi 20 janvier 2012



ce travail est commencé depuis 4403 jours et son auteur est en vie depuis 18856 jours (23 x 2357 jours)
2012

ce qui représente 23,3507% de la vie de l'auteur

hier
L'atelier du texte demain






Ce qui s'écrit
Noëmie
Je me souviendrai de Mondovi et d'ailleurs, je m'en souvenais déjà. La ville se superpose au récit et le récit est toujours un conte qui est une fiction qui commence par il était une fois... il y aurait un voyage, un voyage en Italie du nord, il y aurait le souvenir de ton visage, patiemment reconstitué.

Je me souviendrai de Mondovi parce qu'à Mondovi, je me suis souvenu de toi, un peu mieux, un peu plus intensément que dans d'autres villes italiennes qui ne semblent pourtant exister que pour me souvenir de toi. Elles sont, pour l'éternité, mon amour et
les amours des hommes ont cette inconstance qui en fait des amours vivantes.

C'est parce que l'on aime que l'on sait que l'éternité, c'est la mort.


Gustav
Je voudrais descendre de la voiture.

Noëmie
Je sais que tu connais d'autres jeux.

Gustav
Quoi de plus ?

Mathieu
J'ai pris du Chianti, seul dans une trattoria du centre...

2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
Je me souviendrai de Mondovi. Je voudrais descendre de la voiture.
Je sais que tu connais d'autres jeux.
Quoi de plus ?
J'ai pris du Chianti, seul dans une trattoria du centre...









2011 2010








Les amours des hommes ont cette inconstance qui en fait des amours vivantes et c'est parce que l'on aime que l'on sait que l'éternité, c'est la mort. ... il y aurait un voyage, un voyage en Italie du nord, il y aurait le souvenir de ton visage, patiemment reconstitué.