Diégèse  mardi 3 juillet 2012



ce travail est commencé depuis 4568 jours et son auteur est en vie depuis 19021 jours (23 x 827 jours) 2012

ce qui représente 24,0156% de la vie de l'auteur

hier
L'atelier du texte demain






Ce qui s'écrit
Daniel
Je ne sais pas bien quel est mon rôle ou plutôt quel sens il peut prendre au sein d'un récit ou d'un essai de récit. Cependant, ayant accepté le rôle de l'auteur comme personnage, je n'avais d'autre choix que de ne rien écrire. Si j'avais écrit, je me serais substitué à l'écrivant et cela n'aurait provoqué que de la confusion supplémentaire. Je peux cependant noter ici ou là, en Bretagne, ailleurs, quelques bribes. Je peux ainsi noter ce qui se passe mais ce qui se passe ne devient pas ce qui s'est passé mais ce que j'ai noté.
Est-ce que cela pourra, plus tard, constituer un scénario ? Je ne le crois pas. Ce texte n'a pas d'autre statut que de se placer là où il se place et cependant, c'est bien le statut du texte qui est en jeu.

Mathieu
Il m'arrive d'écrire et je me suis aperçu que je n'écrivais pas pour me rappeler, pour me souvenir mais bien pour oublier, pour tenter d'oublier. Dès lors, c'est une spéculation amusante qui m'entraîne vers une fausse théorie selon laquelle le désir d'écrire résiderait non pas dans l'anamnèse mais bien dans un fantasme d'amnésie. Mais rien ne prouve que la théorie soit fausse.

Gustav
Le problème en fait n'est pas de se souvenir ou d'oublier mais de se souvenir presque, un peu, pas tout à fait. Cela m'arrive parfois encore et c'est alors un doute qui me ploie, me cloue et m'arrête dans des images surannées. Il y aurait le fantasme sans le récit du fantasme. Ce serait insupportable.

Noëmie
Je peux témoigner de cela. Nous étions en voiture au bord de la mer et cela t'est arrivé et il a alors fallu arrêter tant tu paraissais troublé. Ce sont les vagues qui ont pu te calmer. Il n'y a aucune image qui puisse vraiment ressembler à une vague.

2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
Je peux noter ce qui se passe et ce qui se passe ne devient pas ce qui s'est passé mais ce que j'ai noté. Un scénario ?
Et cependant, c'est bien le statut du texte qui est en jeu.
Doute qui me ploie, me cloue et m'arrête dans des images surannées.
... et il a alors fallu arrêter.









2011 2010








Ayant accepté le rôle de l'auteur comme personnage, je n'avais d'autre choix que de ne rien écrire. C'est une spéculation amusante qui m'entraîne vers une fausse théorie selon laquelle le désir d'écrire résiderait non pas dans l'anamnèse mais bien dans un fantasme d'amnésie.