Diégèse  mercredi 18 juillet 2012



ce travail est commencé depuis 4583 jours et son auteur est en vie depuis 19036 jours (22 x 4759 jours) 2012

ce qui représente 24,0754% de la vie de l'auteur

hier
L'atelier du texte demain






Ce qui s'écrit
Daniel
Il est un fait établi que j'écris et de cela quelques-uns pourraient témoigner. Cependant, quand on écrit, on écrit certes pour être lu, mais de fait, personne ne vous demande vraiment d'écrire. Ce qui serait appréciable, ce qui serait vraiment satisfaisant, au sens le plus fort que l'on puisse donner à ce terme, ce serait que l'on exige de l'écrivain qu'il écrive. Cela arrive parfois à certains auteurs qui ont su susciter une attente. Ce sont souvent des scénaristes de fictions télévisées plus que d'œuvres littéraires, qui sont elles toujours oubliables, ou presque.

Mathieu
Je trouve que tu es injustement pessimiste. Tu nous écris un carnet de voyage qui est aux franges de la littérature car il est imaginaire. Le carnet de voyage imaginaire salue la littérature de loin, et les références littéraires de plus loin encore, comme de vieilles cousines lors d'un enterrement d'une plus vieille cousine encore. Ce qui importe, quand on écrit, c'est d'éviter la littérature et même la poésie qui sont toutes deux des façon de faire de son écriture un patrimoine. Le littérateur thésaurise. L'écrivain écrit.

Gustav
Ce qui est important dans l'écriture, quelle que soit cette écriture, c'est le temps qui manque. Mais je peux vivre ce temps et je peux le vivre tranquillement dans la douceur. Alors, le monde deviendrait doux.

Noëmie
Le temps de l'écriture et le temps de l'écriture et entre ces deux temps, l'histoire d'un rêve, le temps d'un rêve. Donc Daniel a raison. C'est impossible...

2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
Mais je peux vivre ce temps...

Et le monde deviendrait doux. Et entre ces deux temps, l'histoire d'un rêve, le temps d'un rêve. Donc il a raison.


C'est impossible...








2011 2010








Quand on écrit, on écrit certes pour être lu, mais de fait, personne ne vous demande vraiment d'écrire. Le carnet de voyage imaginaire salue la littérature de loin, et les références littéraires de plus loin encore, comme de vieilles cousines lors d'un enterrement d'une plus vieille cousine encore.