Diégèse  jeudi 19 juillet 2012



ce travail est commencé depuis 4584 jours et son auteur est en vie depuis 19037 jours (19037 = nombre premier) 2012

ce qui représente 24,0794% de la vie de l'auteur

hier
L'atelier du texte demain






Ce qui s'écrit
Daniel
Je dis parfois que j'ai inventé des personnages. Je le dis et je l'écris mais je sais cependant que je peux me tromper sur cela. Je ne les ai pas inventés, et je ne fais que les utiliser. Ils prennent et ils portent un peu de parole, un peu seulement et il s'agit d'une trace ponctuelle, fragment de fragment, point de vue par excellence.

Noëmie
Je suis si fatiguée par tout cela que je m'enferme dans un petit hôtel de Vannes. Je ne verrai rien de la campagne. Peu importe.

Mathieu
Comment voulez-vous que l'on se rencontre ? Vous demeurez dans l'absence.

Gustav
Ces personnages autour de moi, que j'ai pourtant choisis forment désormais un trio qui occupe tout l'espace, tout le temps, toute la palette des sentiments, des sentiments possibles et tout le catalogue des actes, tout le catalogue des actes actuels et non actuels. Comment pourrais-je retrouver ma mémoire éclipsée à partir de l'éclipse de leurs souvenirs tronqués et déceptifs ? Ce ne sont pas les compagnons de voyage et de texte qu'il me faudrait et ce sont cependant ceux-ci que j'ai.

2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
Je ne pouvais pas retrouver ma mémoire éclipsée à partir de l'éclipse de leurs souvenirs tronqués et déceptifs. Vous demeurez dans l'absence.
Leur trio occupe tout l'espace, tout le temps, toute la palette des sentiments, des sentiments possibles et tout le catalogue des actes, tout le catalogue des actes actuels et non actuels.


Je m'enferme dans un petit hôtel de Vannes. Je ne verrai rien de la campagne.








2011 2010








Je sais cependant que je peux me tromper sur cela. Il s'agit d'une trace ponctuelle, fragment de fragment, point de vue par excellence.