Diégèse  jeudi 26 juillet 2012



ce travail est commencé depuis 4591 jours et son auteur est en vie depuis 19044 jours (22 x 32 x 232 jours) 2012

ce qui représente 24,1073% de la vie de l'auteur

hier
L'atelier du texte demain






Ce qui s'écrit
Daniel
Je ne sais jamais quoi écrire car je ne sais jamais ce que j'écris. Je crois que c'est aussi une question de quantité d'écriture. Je me demande combien je dois écrire car de cette quantité, qui serait un tout, viendrait des parties qui seraient distinctes et descriptibles. Comme le dit Descartes, c'est un fait que j'imagine distinctement la quantité que les philosophes appellent couramment continue, ou bien l'étendue en longueur, largeur et profondeur de cette quantité ou plutôt de la chose quantifiée ; je dénombre en elle diverses parties... Ne connaissant pas le tout, ni en éyendue ni en longueur, je ne connais pas les parties. Et pourtant, c'était une énigme dont j'étais seul à pouvoir répondre.

Mathieu
Tu devrais écrire tes souvenirs, toi qui as des souvenirs. Est-ce que le temps qui passe simplifie les souvenirs ? Sans doute. Cela ferait ainsi que tu pourrais écrire des choses simples. Et tu douterais de cela, qui ne fait pourtant pas de doute.

Noëmie
Moi aussi j'ai des souvenirs que je pourrais écrire. Je me rappelle maintenant. Tu voulais me montrer la mer plus au sud, regarder d'autres vagues... et la marche, le traînement des pieds... Le sable trempé.

Gustav
Cela ferait presque un récit et je crois que ça pourrait se relancer, quand il fera moins chaud, s'il faisait moins chaud. Le rythme reprend et puis il s'arrête. C'est toujours comme ça avec vous.

2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
Cela ne fait pourtant pas de doute. Je me rappelle maintenant.
... ça pourrait se relancer, quand il fera moins chaud, s'il faisait moins chaud. Le rythme reprend. C'est un fait que j'imagine distinctement la quantité que les philosophes appellent couramment continue, ou bien l'étendue en longueur, largeur et profondeur de cette quantité ou plutôt de la chose quantifiée ; je dénombre en elle diverses parties...
Tu voudrais me montrer la mer plus au sud, regarder d'autres vagues... ... et la marche, le traînement des pieds... C'était une énigme dont j'étais seul à pouvoir répondre.








2011 2010








Je ne sais jamais quoi écrire car je ne sais jamais ce que j'écris. Est-ce que le temps qui passe simplifie les souvenirs ?