Diégèse  vendredi 27 juillet 2012



ce travail est commencé depuis 4592 jours et son auteur est en vie depuis 19045 jours (5 x 13 x 293 jours) 2012

ce qui représente 24,1113% de la vie de l'auteur

hier
L'atelier du texte demain






Ce qui s'écrit
Daniel
Je ne vais quand même pas raconter ma vie même si je peux admettre que tout acte d'écriture comporte une part autobiographique et c'est ce qui fait aussi que beaucoup d'œuvres sont sans intérêt. Quoi qu'il en soit, quel que soit le protocole d'écriture qui est choisi et qui est suivi, quelle que soit l'intention d'écriture, et même pour les textes qui sont en apparence le plus éloignés de la fiction, l'écriture met toujours en tension ce qui serait de l'ordre du réel, la biographie, et ce qui est de l'ordre de la fiction, le roman biographique, le roman. Je raconte donc bien ma vie sans la raconter.

Mathieu
Cela me semble un peu daté comme théorie littéraire mais tu n'as peut-être pas envie de te débarrasser de tes références littéraires, de tes références littéraires d'une adolescence du siècle dernier, de la fin du siècle dernier. J'étais moi aussi un adolescent de l'autre siècle. Celles et ceux de ce siècle arrivent bientôt.  Ils écriront autre chose.

Gustav
Il y a aussi l'écriture des souvenirs et je n'ai moi plus de souvenirs. Alors je me ressouviens. De quoi est-ce que je me ressouviens en regardant le monde ? C'est à Lesconil qu'il m'a semblé être au plus près de ma mémoire et de mes souvenirs dissous. Le guide qui me fait visiter l'allée couverte de Lesconil me dit qu'il manque les ossements mais que le sol acide de la Bretagne n'aura pas manqué de les dissoudre. Le sol acide de la Bretagne dissout les morts et me rend des souvenirs que je n'ai jamais eus.

Noëmie
Les souvenirs, ce sont les petits mensonges du temps. Je trouve que l'on tourne en rond. Où est le cinquième personnage promis ?

2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
C'est à Lesconil qu'il m'a semblé être au plus près de ma mémoire et de mes souvenirs dissous... Et le cinquième personnage ?
Mais je n'ai peut-être pas envie de me débarrasser de mes références littéraires, de mes références littéraires d'une adolescence du siècle dernier, de la fin du siècle dernier.
De quoi est-ce que je me ressouviens en regardant le monde ?
Le guide qui me fait visiter l'allée couverte de Lesconil me dit qu'il manque les ossements mais que le sol acide de la Bretagne n'aura pas manqué de les dissoudre.
Ce sont les petits mensonges du temps.








2011 2010








Je peux admettre que tout acte d'écriture comporte une part autobiographique et c'est ce qui fait aussi que beaucoup d'œuvres sont sans intérêt. Je retiens que, quoi qu'il en soit, quel que soit le protocole d'écriture qui est choisi et qui est suivi, quelle que soit l'intention d'écriture, et même pour les textes qui sont en apparence le plus éloignés de la fiction, l'écriture met toujours en tension ce qui serait de l'ordre du réel, la biographie, et ce qui est de l'ordre de la fiction, le roman biographique, le roman.