Diégèse  mercredi 6 juin 2012



ce travail est commencé depuis 4541 jours et son auteur est en vie depuis 18994 jours (2 x 9497 jours) 2012

ce qui représente 23,9075% de la vie de l'auteur

hier
L'atelier du texte demain






Ce qui s'écrit
Daniel
Il m'est arrivé d'écrire des textes avec des personnages. Que sont pour moi les personnages ? Je ne sais pas. Harold Pinter dit de ses personnages qu'il ne peut rien dire de plus de ce qu'ils disent ni de ce qu'ils font que ce qu'il en a écrit.
Je me trompe rarement sur les personnages et quand il m'arrive de me tromper, nous buvons un peu de champagne. Boire du champagne avec des personnages, même si c'est leur anniversaire, je le sais, c'est le monde à l'envers.

Mathieu
Je ne sais pas si c'est le monde à l'envers et je me demande pourquoi tu évoques notre anniversaire, qui est un anniversaire de fiction pour du champagne de fiction. Moi, je n'écris pas, ou plutôt, je n'écris pas vraiment or seul celui qui écrit peut percevoir dans le texte les traces biographiques, événements, troubles, anniversaires, le bruit de la rue qui accompagne les phrases dans une prosodie urbaine. Pour celui qui n'écrit pas ou qui ne veut pas écrire, il n'y a que le silence.

Gustav
Au delà du silence, il doit bien y avoir des rues qui viennent en mémoire quand il s'agit de rassembler la mémoire pour symboliser, pour produire du symbole dans un texte.
Je pourrais me souvenir de toutes les éclipses et du moment particulier où les oiseaux même retombent vers la terre.

Noëmie
Mais tu n'as aucun souvenir de l'éclipse de 1999, qui était une éclipse totale. Mais ce n'est pas grave car les éclipses trompent l'œil.
Moi, je suis en Bretagne, pour de bon, pour de vrai. Il y a quelques odeurs de crêpes, un peu de cidre doux, calmement.

2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
Gustav n'avait aucun souvenir de l'éclipse de 1999. Les éclipses trompent l'œil.
Il doit bien y avoir des rues qui viennent en mémoire quand il s'agit de rassembler la mémoire pour symboliser, pour produire du symbole.
... quand il m'arrive de me tromper... ... les oiseaux même retombent vers la terre... ... quelques odeurs de crêpes, un peu de cidre doux, calmement... Nous buvons un peu de champagne. C'est le monde à l'envers.








2011 2010








Que sont pour moi les personnages ? Je retiens que celui qui écrit est seul à pouvoir percevoir dans le texte les traces biographiques, événements, troubles, anniversaires, le bruit de la rue qui accompagne les phrases dans une prosodie urbaine.