Diégèse  lundi 11 juin 2012



ce travail est commencé depuis 4546 jours et son auteur est en vie depuis 18999 jours (32 x 2111 jours) 2012

ce qui représente 23,9276% de la vie de l'auteur

hier
L'atelier du texte demain






Ce qui s'écrit
Gustav
Je crois que je suis devenu un comédien célèbre, non pas pour devenir célèbre mais bien parce que je n'aimais pas les scènes où je devais jouer un passant ordinaire. Je préférais jouer un promeneur, avec le sourire, et dont ce sourire même aller nouer l'intrigue.
Ce que j'aimais, dans les fictions au tournage décousu, c'est que comme dans ce que l'on nomme la vie, je n'avais pas tant de choix lors que j'avais, en apparence, tous les choix. Nos vies sont certes sans scénarios. Cependant elles commencent et se terminent et c'est ce début comme cette fin qui font, nécessairement, récit, donc sens, ce sens approximatif mais bien présent.

Mathieu
Le sens de la vie, comme le sens de toute fiction, ne nous est pas accessible et c'est pourquoi certains parviennent à croire en ce mystère que l'on appelle Dieu car comme le dit Descartes, il y a certaines choses faites par Dieu dont les raisons échappent à mon entendement. Nous produisons ainsi chaque jour des fictions indécises qui marquent par là-même notre appartenance au mystère.
Ai-je déjà vécu cela ? Je cherche dans ma mémoire et je ne trouve pas. Je regarde autour de moi. La vie est étale aujourd'hui. Et pourtant c'est la vie.

Noëmie
Je vais rester un peu à Plougonvelin. La Bretagne s'accommode de votre métaphysique un peu surannée. Je vais regarder la mer à Plougonvelin. Et il n'y a aucune raison à cela, sinon ma solitude.


Daniel
J'écris sans connaître le commencement qui, comme commencement m'est définitivement dissimulé et sans connaître la fin qui ne me sera jamais révélée et je continue à écrire. Partant, ce qui demeure à écrire, ce qui résiste et ne s'écrit pas, serait donc d'un autre ordre que celui de l'écriture, qu'il s'agirait de faire advenir au texte. Cet ordre différent, c'est cela le mystère. Ce pourrait être Dieu quand ce serait tout autant l'amour.

2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
Je cherche dans ma mémoire et je ne trouve pas.

Je n'ai pas tant de choix alors que j'ai, en apparence, tous les choix. Avec le sourire. ... il y a certaines choses faites par Dieu dont les raisons échappent à mon entendement...
Je vais rester un peu à Plougonvelin...
La vie est étale aujourd'hui.








2011 2010








Je n'aimais pas les scènes où je devais jouer un passant ordinaire. Partant, ce qui demeure à écrire, ce qui résiste et ne s'écrit pas, serait donc d'un autre ordre que celui de l'écriture, qu'il s'agirait de faire advenir au texte.