Diégèse  mardi 12 juin 2012



ce travail est commencé depuis 4547 jours et son auteur est en vie depuis 19000 jours (23 x 53 x 19 jours) 2012

ce qui représente 23,9316% de la vie de l'auteur

hier
L'atelier du texte demain






Ce qui s'écrit
Daniel
Il y a des paysages qui ressemblent à des prophéties et dès lors ces paysages donnent naissance à des prophètes, des ermites, des anachorètes qui errent à la face de l'univers. C'est ainsi, que pour l'écrivain, pour celui qui écrit, pour celui qui veut vraiment écrire, le seul vrai texte, le texte qui s'approcherait le plus de la vérité du texte, de son principe premier qui est précisément la prophétie proférée, ce texte seul, ce serait le poème.
Vous connaissez la campagne, vous connaissez aussi la campagne. C'est parce que la campagne parfois rejoint la tentation de la prophétie qu'elle est poétique.


Mathieu
Mais la poésie est aussi l'éloignement du monde présenté comme réel et dans l'éloignement, je retiens l'éloignement. J'ai cultivé cet éloignement, non  par l'écriture mais par la politique ou encore par des relations amoureuses ou amicales évanescentes. Puis, j'ai compris que cet éloignement était une fuite et que cette fuite ne cessait de s'accélérer. Il était alors trop tard pour se rapprocher du monde.


Gustav
Se rapprocher ? Pour quoi faire ? J'ai essayé et depuis les signes de la fatigue immense m'ont pris.


Noëmie
Je ne sais pas quelle est la stupéfaction qui vous a pris, qui doit être un charme breton. Je suis allée à l'île de Molène et je rentre par le dernier bateau du soir, la lumière de l'eau dansant un peu devant mes yeux. Je suis le monde.



2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
Plus tard, j'ai compris que cet éloignement était une fuite et que cette fuite ne cessait de s'accélérer. Pour quoi faire ?
Vous connaissez la campagne, vous connaissez aussi la campagne.


Je rentre par le dernier bateau du soir... ... dansant un peu devant mes yeux... ... les signes de la fatigue immense m'ont pris...








2011 2010








On pourrait croire que le seul vrai texte, celui qui s'approcherait le plus de la vérité du texte, de son principe premier qui est la prophétie proférée, ce serait le poème. Je retiens l'éloignement.