Diégèse  dimanche 24 juin 2012



ce travail est commencé depuis 4559 jours et son auteur est en vie depuis 19012 jours (22 x 72 x 97 jours) 2012

ce qui représente 23,9796% de la vie de l'auteur

hier
L'atelier du texte demain






Ce qui s'écrit
Daniel
Il arrive que les personnages soient fatigués et je pense certainement que les personnages sont fatigués parce que je suis fatigué. Cependant, je crois que tu ne comprends pas ce que procure la fatigue, ce qu'elle dit au corps et à l'imagination. La fatigue peut être une source de l'écriture et pourtant je ne l'aime pas.
J'écris ainsi rarement le soir, quand la fatigue est encore plus intense. Parfois j'écris, mais je supporte alors à peine cette envie de dormir qui me reprend quand je relis les lignes fatiguées de mon angoisse.

Gustav
La fatigue, c'est le moment précis où le présent se fait plus présent et se donne à la clarté qui est aussi le moment où le passé se fait plus passé, délibérément. C'est cela qui fatigue, la possibilité du réel.

Mathieu
Tu vois, je fais comme toi. Puisque la mémoire est impossible, je pourrais un peu laisser monter ici le bruit médiatisé du quotidien, de ce qui se présente comme le quotidien dans les médias du quotidien. Lire les nouvelles, entrer dans une conversation, c'est ajouter de la fatigue à la fatigue sans pour autant avoir accès au réel puisqu'il s'agit de commenter et de commenter ensuite le commentaire.

Noëmie
Moi, je me mets en retrait, sans fatigue mais dans le silence et c'est ainsi que j'existe sans subir la tyrannie de votre existence. Dans la solitude silencieuse, mon silence solitaire, le présent se cache, ainsi que le passé, ainsi que l'avenir. Et je ne sais plus pourquoi, j'écris tout cela, qui demeure pour vous.

2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
Puisque la mémoire est impossible, je pourrais un peu laisser monter ici le bruit médiatisé du quotidien, de ce qui se présente comme le quotidien dans les médias du quotidien. J'écris ainsi rarement le soir.
Et c'est ainsi que j'existe sans subir la tyrannie de votre existence.
... et le présent se cache... Je ne sais plus pourquoi... Tu vois, je fais comme toi. ... et cette envie de dormir qui me reprend quand je relis les lignes fatiguées de mon angoisse. Je crois que tu ne comprends pas ce que procure la fatigue, ce qu'elle dit au corps et à l'imagination.








2011 2010








Il arrive que les personnages soient fatigués. C'est aussi que le présent se fait plus présent et se donne à la clarté et que le passé se fait plus passé, délibérément.