Diégèse  dimanche 20 mai 2012



ce travail est commencé depuis 4525 jours et son auteur est en vie depuis 18977 jours (7 x 2711 jours) 2012

ce qui représente 23,8394% de la vie de l'auteur

hier
L'atelier du texte demain






Ce qui s'écrit
Daniel
Quand on écrit, se pose un jour, un jour seulement ou se pose souvent, la question d'écrire quelque chose de nouveau et il importe alors que ce quelque chose de nouveau soit nouveau, véritablement nouveau. Barthes dans son cours de 1979 au Collège de France évoque la possibilité de trouver une tonalité nouvelle mais l'écriture dans une tonalité nouvelle, suivant en cela son conseil, n'est pas chose facile, ni chose si facile et peut-être même n'est-ce pas possible. L'écrivain garde une même tonalité et s'il essaye d'en changer il court le risque de l'artificiel, et même un plus grand risque encore car dans ce changement-là, il y a le risque, peut-être fantasmatique, de ne plus écrire.

Mathieu
S'il n'y a plus l'écriture, s'il n'y a plus l'écrire, il n'y a plus que le désir, le besoin parfois du déplacement, sans déplacement. Il y aurait le voyage sans récit de voyage, or le voyage n'est que récit.

Noëmie
Je suis à Saint-Quay-Portrieux comme on danse dans les chansons d'Étienne Daho, la nuit, et que l'on descend des flambeaux pour retrouver les amoureux sur le sable, avec le froid qui vient. Parfois nous parlons, parfois nous rions et parfois passe le vent d'autres sentiments qui se gravent. Quand nous sommes partis, la station balnéaire était sans aucun doute vide.

Gustav
Je me souviens parfois de bribes de Bretagne, des hasards de Bretagne mais cela ne fait ni récit ni souvenir. Cela ne fait rien.

2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000

Je me souviens parfois de bribes de Bretagne, des hasards de Bretagne.
Il n'y a plus que le désir, le besoin parfois du déplacement, sans déplacement.


Je suis à Saint-Quay-Portrieux comme on danse dans les chansons d'Étienne Daho, la nuit, et que l'on descend des flambeaux pour retrouver les amoureux sur le sable, avec le froid qui vient. Parfois nous parlons, parfois nous rions et parfois passe le vent d'autres sentiments qui se gravent. La station balnéaire était sans aucun doute vide...








2011 2010








L'écriture dans une tonalité nouvelle, suivant en cela les conseils de Barthes, n'est pas chose facile, ni chose si facile et peut-être même n'est-ce pas possible. Mais dans ce changement-là, il y a le risque, peut-être fantasmatique, de ne plus écrire.