Diégèse  mardi 22 mai 2012



ce travail est commencé depuis 4526 jours et son auteur est en vie depuis 18979 jours (18979 = nombre premier) 2012

ce qui représente 23,8474% de la vie de l'auteur

hier
L'atelier du texte demain






Ce qui s'écrit
Gustav
Depuis que j'ai perdu le souvenir, j'ai des souvenirs. La phrase peut sembler paradoxale. Je m'explique. Je n'ai rien oublié de ce qui s'est passé depuis ce jour où je me suis réveillé sans les souvenirs d'avant. Cependant, pour autant, je ne peux plus depuis ce jour-là jouer la comédie car, ce jour-là, j'ai compris et j'ai senti que je ne pouvais plus jouer et même dans mon esprit je ne jouais plus.
Auparavant, je considérais mon jeu d'acteur et mes paroles issues de textes écrits pour moi ou écrits pour personne en particulier comme des extensions de mes défauts et de mes qualités dans une perspective prolongée à l'infini. Je n'étais pas plusieurs mais j'étais multiple. Aujourd'hui, je ne suis pas multiple mais parfois je suis plusieurs et je demeure dans l'absence, regardant l'attention qui volète autour de moi.

Mathieu
Que restait-il de Gustav en Gustav ? C'est une question que je me pose souvent et je n'en sais rien. Il restait certainement l'essentiel qui avait jusqu'alors été masqué par les jeux imposés par la vie.

Gustav
Je ne comprends pas.

Mathieu
Je ne t'expliquerai rien.

Noëmie
Je lis vos billets. Parfois je les aime. Parfois je les aime moins mais s'il fallait les noter, il ne faudrait pas les noter sur leur lisibilité, qui ne serait pas une bonne notation. C'est écrit mais c'est à peine de l'écrit.

Daniel
Ils ont de la chance car ils écrivent sans pour autant vouloir être écrivains. Ils ont de la chance et ils ont aussi raison. Il ne veulent pas faire œuvre car décider soudain de faire œuvre, ce serait décider, peut-être, d'arrêter d'écrire, pour eux comme pour moi.

2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
Que restait-il de Gustav en Gustav ? Je ne comprends pas.
S'il fallait les noter, il ne faudrait pas non plus les noter sur leur lisibilité, qui ne serait pas non plus une bonne notation.
... extensions de mes défauts et de mes qualités dans une perspective prolongée à l'infini.

... l'attention qui volète autour de toi. Je ne t'expliquerai rien.








2011 2010








Je ne pouvais plus jouer et même dans mon esprit je ne jouais plus. Décider soudain de faire œuvre, ce serait décider, peut-être, d'arrêter d'écrire.