Diégèse  dimanche 27 mai 2012



ce travail est commencé depuis 4531 jours et son auteur est en vie depuis 18984 jours (23 x 3 x 7 x 113 jours) 2012

ce qui représente 23,8675% de la vie de l'auteur

hier
L'atelier du texte demain






Ce qui s'écrit
Gustav
Il serait possible de passer toute une vie à étudier ce que l'on retient et ce que l'on oublie, ce que l'on devrait oublier et que l'on n'oublie pas et ce dont on devrait se souvenir et dont on ne se souvient pas. Ainsi, dans mon oubli, je n'ai pourtant jamais oublié mon âge, me souvenant que tout âge est à celui qui le vit l'âge des désolations. J'aurais dû oublier cela pour me concentrer sur le fait que tout âge est l'âge de la joie.
Mais je progresse. Aujourd'hui, je ne suis allé que dans la rue, j'ai regardé les fenêtres allumées et je suis heureusement satisfait.

Mathieu
Je me souviens de Gustav quand nous l'avons rencontré. Il était difficile de le regarder et la difficulté venait de ne pas pouvoir suivre son regard, toujours mobile. C'est fini désormais. Il a même le regard assez fixe. La première fois que nous sommes venus à Morlaix, il lui fallait faire tant d'efforts, juste pour ne pas se jeter trop vite du viaduc imbécile.

Gustav Je ne me rappelle plus.

Noëmie
Tu ne te rappelles plus et cependant nous avons avec nous tous les événements passés et, en tant que personnages, nous avons avec nous tous les événements à venir.

Daniel
Je suis fatigué. Je ne sais plus quoi écrire de vos dialogues et je ne sais même plus qui sont les protagonistes de cette histoire qui est celle de l'écrire.

2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
La difficulté venait de ne pas pouvoir suivre son regard, toujours mobile. Je ne sais plus quoi écrire de vos dialogues. Je ne me rappelle plus. Nous avons avec nous tous les événements passés et nous avons avec nous tous les événements à venir.


... juste pour ne pas se jeter trop vite du viaduc imbécile.
Je ne suis allé que dans la rue, j'ai regardé les fenêtres allumées.








2011 2010








Dans mon oubli, je n'ai pourtant jamais oublié mon âge, me souvenant que tout âge est à celui qui le vit l'âge des désolations. Qui sont les protagonistes de cette histoire qui est celle de l'écrire ?