Diégèse  dimanche 18 mars 2012



ce travail est commencé depuis 4461 jours et son auteur est en vie depuis 18914 jours (2 x 72 x 193 jours) 2012

ce qui représente 23,5857% de la vie de l'auteur

hier
L'atelier du texte demain






Ce qui s'écrit
Noëmie Je suis restée arrimée à la table de l'hôtel, épuisée par la conversation de mes voisins qui ont détaillé ce qu'ils feraient à leur arrivée, avec gourmandise quand leur désir ne provoquait chez moi qu'un peu d'écœurement. Je suis fatiguée. Le matin mes pas m'ont conduite au supermarché de Viterbo qui s'affiche comme une photographie manquée de Gurski. Paradoxalement, cela aura été le seul moment de calme de la journée.
Nous croyions hier encore que c'était le printemps. Je retiens aujourd'hui surtout ce retour de l'hiver, je retiens la brume, cette brume d'un hiver mourant, cette brume de l'hiver.

Gustav
Tu dis que c'est l'hiver et c'est pourtant le printemps. Mes sens me disent qu'il fait doux, que c'est le printemps, que l'on peut vivre de façon printanière et programmer des promenades de printemps et regarder, par la fenêtre que pousse l'arbre, la progression rapide des bourgeons des arbres. On pense que le monde continue et le monde continue.

Mathieu
Qu'il fasse doux ou qu'il fasse froid, cela ne suffit pas à faire un récit. Il faudra quand même que je commence à raconter ma vie. On me demande parfois ce qu'est ma vie et même parfois, si j'ai une vie, si j'ai une vie autre, une autre vie que celle professionnelle d'ami tarifé, de prostitué de l'amitié. Et mon autre vie, c'est être un personnage.

Noëmie
Mathieu est un personnage beaucoup plus romanesque que je ne pourrai jamais l'être. Mais même son histoire d'ami tarifé, on ne peut pas vraiment penser qu'il s'agit d'un film. Il est donc un personnage comme nous sommes des personnages aussi. C'est ainsi que, tous, nous allons.

Daniel
Pour être romanesque, il suffit d'être dans un roman et pour faire un roman... il n'y a même pas besoin d'être écrivain.

2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
Mathieu est un personnage beaucoup plus romanesque que je ne pourrai jamais l'être. On ne peut pas vraiment penser qu'il s'agit d'un film.
On me demande aussi parfois ce qu'est ma vie et même parfois aussi, et même parfois, parfois, si j'ai une vie, si j'ai une vie autre, une autre vie que celle professionnelle d'ami tarifé, de prostitué de l'amitié. Alors le monde continue. Mes sens me disent qu'il fait doux, que c'est le printemps, que l'on peut vivre de façon printanière et programmer des promenades de printemps et regarder, par la fenêtre que pousse l'arbre, la progression rapide des bourgeons des arbres...
Le supermarché de Viterbo s'affiche comme une photographie manquée de Gurski...









2011 2010








Je suis restée arrimée à la table de l'hôtel, épuisée par la conversation de mes voisins qui ont détaillé ce qu'ils feraient à leur arrivée, avec gourmandise quand leur désir ne provoquait chez moi qu'un peu d'écœurement. Je retiens ce retour de l'hiver, je retiens la brume, cette brume d'un hiver mourant, cette brume de l'hiver.