Diégèse  samedi 24 mars 2012



ce travail est commencé depuis 4467 jours et son auteur est en vie depuis 18920 jours (23 x 5 x 11 x 43 jours) 2012

ce qui représente 23,6099% de la vie de l'auteur

hier
L'atelier du texte demain






Ce qui s'écrit
Noëmie J'ai traversé le Trigno, comme on passe du Nord au Sud, comme on pense, comme on rit et je laisse partir mon esprit. Il divague et ma mémoire s'évanouit. Je rêve sans souvenirs aucun.
Je me suis appliquée tout le jour à jouer les touristes inadaptées, puis, au dîner, avec un peu de bière qui rend fou, j'esquisse des pas de danse, à peine légers... Mes trois comparses me regardent, étonnés vaguement, amusés tout aussi vaguement, et je sais que si je continuais je lirais leur inquiétude profonde, atavique, qui est cette inquiétude des mâles quand les femelles dansent.

Mathieu
Tu dis cela mais tu pourrais danser longtemps que je ne sais pas si j'y attacherais de l'importance. Nous vivons ensemble nos vies voyageuses de personnages voyageurs depuis si longtemps que rien, hors du texte, ne pourrait vraiment m'étonner, me surprendre ou m'inquiéter. Ainsi, ce n'est pas le spectacle qui commence.

Daniel Noëmie parle de l'inquiétude et c'est parce qu'elle est inquiète car comme le dit Descartes, comment la cause pourrait-elle la lui donner, sans l'avoir aussi. Et ce qui provoque cette inquiétude et qui la transmet, c'est le lieu et le moment de l'oubli du texte, de l'oubli de l'histoire, de cet oubli.

Gustav
Et il fait froid.

2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
Je ne sais pas si j'y attacherai de l'importance... Et il fait froid.
Ce n'est pas le spectacle qui commence.
Et comment la cause pourrait-elle la lui donner, sans l'avoir aussi.
J'ai traversé le Trigno, comme on passe du Nord au Sud, comme on pense, comme on rit... Au dîner, avec un peu de bière qui rend fou, j'esquisse des pas de danse, à peine légers... Je me suis appliqué à jouer les touristes inadaptés.








2011 2010








Je laisse partir mon esprit. Il divague et ma mémoire s'évanouit. Je rêve sans souvenirs aucun. ... le lieu et le moment de l'oubli du texte, de l'oubli de l'histoire, de cet oubli.