Diégèse  mercredi 21 novembre 2012



ce travail est commencé depuis 4709 jours et son auteur est en vie depuis 19162 jours (2 x 11 x 13 x 67 jours) 2012

ce qui représente 24,5747% de la vie de l'auteur

hier
L'atelier du texte demain





Agrandir le plan

Ce qui s'écrit
Mathieu
Quand je me dis que me souviens, quand je dis que je me souviens, je fais d'abord, par un curieux mouvement de la pensée, semblant de me souvenir et ainsi feignant, et grâce à cette feinte, le souvenir paraît, autonome dans son incréation. Quand j'écris que je me souviens, il se passe presque la même chose. Je l'écris, puis, conséquemment, je me souviens. Ainsi, le souvenir est toujours un après coup d'un mouvement de pensée qui procède d'ailleurs, d'autre chose.

Gustav
Et moi qui suis désormais sans souvenir, c'est exactement pour cela que j'aime cette ville toute entière tendue vers la mémoire de son passé et vers l'oubli de son passé détruit, Gibellina, encore détruite, encore reconstruite. Il y a la volonté du souvenir sans le souvenir. Comme moi.

Noëmie
Mais il n'y a personne et puisqu'il n'y a personne, je ne reste pas.

Daniel
Il y a les mots mais le soir venu, devant les mots qui perdent leur charme, le souvenir s'étiole et puis s'éteint. Pourtant j'écris et ainsi, quotidiennement au moins, moi aussi comme Rousseau, "je forme une entreprise qui n'eut jamais d'exemple". Mais cette entreprise ne pallie pas l'absence. Tu es très loin ce soir, aussi loin que le texte qui ne me dit vraiment plus rien.

2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
J'aime cette ville toute entière tendue vers la mémoire de son passé et vers l'oubli de son passé détruit. Gibellina, encore détruite, encore reconstruite...
Puisqu'il n'y a personne, je ne reste pas.



Tu es très loin ce soir, aussi loin que le texte qui ne me dit vraiment plus rien. Mais le soir venu, devant les mots qui perdent leur charme...








2011 2010








Quand je me dis que me souviens, quand je dis que je me souviens, je fais d'abord, par un curieux mouvement de la pensée, semblant de me souvenir et ainsi feignant, et grâce à cette feinte, le souvenir paraît, autonome dans son incréation. Ainsi, quotidiennement au moins, moi aussi, "je forme une entreprise qui n'eut jamais d'exemple"...