Diégèse  dimanche 25 novembre 2012



ce travail est commencé depuis 4713 jours et son auteur est en vie depuis 19166 jours (2 x 7 x 372 jours) 2012

ce qui représente 24,5004% de la vie de l'auteur

hier
L'atelier du texte demain





Agrandir le plan

Ce qui s'écrit
Noëmie Nous passons notre temps à lever les énigmes de la vie. Avec le temps, il m'est arrivé de penser qu'il fallait résoudre l'énigme de la solitude dans un monde peuplé. Mais ce n'est pas l'énigme de la solitude qu'il faut lever mais bien celle de l'amour. Pour cela, la Sicile pourrait ne pas être un mauvais endroit. L'île est comme moi et elle monte et elle descend et se regarde dans la mer, toute décoiffée avec ses palmiers bizarres. La Sicile est sexy.

Mathieu
Tu as raison pour la Sicile. Mais seulement s'il s'agit d'une Sicile imaginaire. Pour le reste, le texte continue à fixer des destinations qui depuis longtemps sont détruites.

Gustav
Dans la Sicile imaginaire je peux me fixer des objectifs imaginaires et les énoncer un à un avec une petite distance dans la voix. Je renoue alors avec le théâtre, qui ne fait jamais rien d'autre que cela.

Daniel
Je suis en Sicile mais je pars demain, je crois. Je pourrais faire comme le texte. Je ferais semblant de partir, de revenir, d'être là et de me soucier de vous.

2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
Je peux me fixer des objectifs. Je pourrais faire comme le texte...




L'île est comme moi et elle monte et elle descend et se regarde dans la mer, toute décoiffée avec ses palmiers bizarres. ... avec une petite distance dans ta voix... Je pars demain, je crois...








2011 2010








Ce n'est pas l'énigme de la solitude qu'il faut lever mais celle de l'amour. Mais le texte continue à fixer des destinations qui depuis longtemps sont détruites.