Diégèse  lundi 26 novembre 2012



ce travail est commencé depuis 4714 jours et son auteur est en vie depuis 19167 jours (3 x 6389 jours) 2012

ce qui représente 24,5944% de la vie de l'auteur

hier
L'atelier du texte demain





Agrandir le plan

Ce qui s'écrit
Mathieu
Il arrive souvent que l'on pense, que l'on craigne, qu'au bout de ce voyage, il n'y ait pas que cette destination qui restera une destination imaginaire, mais qu'il y ait le destin et que ce destin soit mortel. Et c'est ainsi qu'à chaque ville les lumières orangées des entrées de villes indiquent la veillée funèbre de notre destination.

Gustav
Et le temps passe. Ainsi, chaque année les couleurs des textes changent, bougent, dérivent et c'est ainsi que je mesure le temps qui passe. Les paysages siciliens doivent changer aussi mais je ne m'en souviens pas.

Noëmie
Tous nos voyages tendent vers la Sicile et c'est ainsi que la Sicile est devenue le but consciencieux de tout le voyage et quand nous partirai de Sicile, nous rentrerons de Sicile et non pas de Croatie, de Suisse ou d'Allemagne. Parfois, cependant, je me demande s'il faut continuer et quand je me demande s'il faut continuer, je pense longtemps à cette image, qui est une image d'été, qui est l'image d'un temps qui n'a jamais existé et qui m'apaise par son inexistence même et qui me fait oublier la difficulté même à aimer et à être aimé.

Daniel
Moi aussi je me demande s'il faut contiuer cette écriture, continuer d'explorer la disparition de l'intrigue, de la fiction, du récit, du divertissement. L'écrivain est libre d'écrire ce qui lui passe par la tête. On ne lui trouvera cependant pas d'excuses.

2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
C'est ainsi que la Sicile est devenue le but consciencieux de tout le voyage et quand je partirai de Sicile, je rentrerai de Sicile. Quand je me demande s'il faut continuer, je pense longtemps à cette image, qui est une image d'été, qui est l'image d'un temps qui n'a jamais existé et qui m'apaise par son inexistence même.
... la disparition de l'intrigue, de la fiction, du récit, du divertissement. On ne lui trouvera cependant pas d'excuses. ... la difficulté même à aimer et à être aimé.
... avec les lumières orangées des entrées de villes.









2011 2010








Il arrive souvent que l'on pense, que l'on craigne, qu'au bout de ce voyage, il n'y ait pas que cette destination qui restera une destination imaginaire, mais qu'il y ait le destin et que ce destin soit mortel. Je retiens que chaque année les couleurs des textes changent, bougent, dérivent et c'est ainsi que je mesure le temps qui passe.