Diégèse  samedi 27 octobre 2012



ce travail est commencé depuis 4684 jours et son auteur est en vie depuis 19137 jours (3 x 6379 jours) 2012

ce qui représente 24,4761% de la vie de l'auteur

hier
L'atelier du texte demain





Agrandir le plan

Ce qui s'écrit
Mathieu
Je repars encore. Je ne sais plus où nous allons, où je vais. Nous rejoindrons bientôt l'Italie mais toujours, quelles que soient les raisons qui y conduisent, l'imaginaire est plus fort que ces raisons. Alors je pense à toi et quand je pense à toi doucement, loin, dans une rue qui monte, je me rappelle qu'il peut y avoir une destination.

Gustav
Je ne me souviens pas mais ta vie vaut mieux que mon souvenir un peu fade, certainement.

Noëmie
Tu ne ressens rien ? Cela n'a pas de sens. C'est tellement facile...

Daniel
Ce temps du voyage, ce temps du texte, le temps de ce texte pourrait aussi avoir été le temps de l'amour, mais le temps passe vite...

2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
Ce temps du voyage, ce temps du texte, le temps de ce texte... Tu ne ressens rien ?
Cela n'a pas de sens.

C'est tellement facile...
Je repars encore. Quand je pense à toi doucement, loin, dans une rue qui monte... ... mais le temps passe vite...








2011 2010








Toujours, quelles que soient les raisons qui y conduisent, l'imaginaire est plus fort que ces raisons. Ta vie vaut mieux que mon souvenir un peu fade...