Diégèse  vendredi 14 septembre 2012



ce travail est commencé depuis 4641 jours et son auteur est en vie depuis 19094 jours (2 x 9547 jours) 2012

ce qui représente 24,3061% de la vie de l'auteur

hier
L'atelier du texte demain






Ce qui s'écrit
Noëmie
Est-ce que j'ai aimé ? C'est cela le sujet de toute biographie et dans le récit de la vie, et ce récit se veut aimant, l'amour cache-cache disparait apparu à peine et décille et s'enfuit. On n'écrit rien d'autre que cela, on ne dit rien d'autre que cela.

Mathieu
Tu voulais hier arrêter de respirer. Je ne rirai pas de toi si tu arrêtes de respirer. Tu sais bien que le corps de l'autre n'est jamais que fantasme et représentation, même dans l'appropriation fugitive de l'acte sexuel. Le fantasme de ton corps rigidifié par l'apnée me provoque un malaise. Soudain, je me rappelle une rue. Nous nous étions croisés ce jour là. Je ne savais rien alors.

Gustav
Je continue mon voyage en essayant d'échapper à l'uniformisation croissante du monde. Mais le monde ressemble au monde. Les gens ressemblent aux gens et moi j'oublie.

Daniel
Ils ne se parlent pas mais cela n'a pas vraiment d'importance. Pour parodier Lacan, s'il n'y a pas d'acte sexuel, il n'y a pas non plus de conversation. Et c'est peut-être là que sa pensée, presque malgré lui, semble le contredire...

2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
Je continue mon voyage en essayant d'échapper à l'uniformisation croissante du monde. Je ne rirai pas de toi si tu arrêtes de respirer.
Cela n'a pas vraiment d'importance.
... sa pensée, presque malgré lui, semble le contredire...
Soudain, je me rappelle une rue... Nous nous étions croisés ce jour là...








2011 2010








Dans le récit de la vie, et ce récit se veut aimant, l'amour cache-cache disparait apparu à peine et décille et s'enfuit. Le corps de l'autre n'est jamais que fantasme et représentation, même dans l'appropriation fugitive de l'acte sexuel.