Diégèse  jeudi 20 septembre 2012


ce travail est commencé depuis 4647 jours et son auteur est en vie depuis 19100 jours (22 x 52 x 191 jours) 2012

ce qui représente 24,3298% de la vie de l'auteur

hier
L'atelier du texte demain






Ce qui s'écrit
Mathieu Je suis un personnage et je sais que mon auteur me fait lire parfois, à l'arrière d'une voiture, à la terrasse d'un hôtel. Je suis donc un personnage qui sait lire mais je ne lis vraiment rien, ni genre ni tire particuliers. Ce ne sont pas même vraiment des mots. Parfois, pendant ma lecture imaginaire d'un auteur imaginaire, quelqu'un tourne et tourne encore autour de la voiture, tourne autour de moi. Je suis un personnage menacé.

Noëmie Ce n'est pas démontrable. Tu sais très bien que personne ne tournait et personne ne tourne jamais autour de nous. Nous sommes quatre, seuls, perdus et je ne suis pas certaine que nous sachions vraiment lire.

Gustav Mais Pourtant Descartes nous enseigne, finit par nous enseigner qu'il y a d'autres corps. Alors, d'où vient que je sens les corps, les autres corps, le mien aussi avec l'ensemble de leurs qualités et qu'ils persistent en ma mémoire, qu'ils continuent d'y vivre ? Et Descartes nous enseigne qu'il s'agit d'une chimère. Et je me souviens de toi. Tu arrivais de ta ville soudaine, qui me semble si loin, que je ne connaîtrai pas, pas avant longtemps. Tu n'existais pas.

Daniel Si j'inventais encore des personnages, d'autres personnages, ce seraient des personnages qui renonceraient, qui renonceraient vraiment à être des personnages et qui vivraient un amour, petit ou grand, pour expérimenter enfin ce rapport inouï entre leur existence et leur fiction.

2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
Ce ne sont pas même vraiment des mots. Ce n'est pas démontrable...
... ce rapport inouï entre leur existence et leur fiction...
D'où vient que je sens les corps, les autres corps, le mien aussi avec l'ensemble de leurs qualités et qu'ils persistent en ma mémoire, qu'ils continuent d'y vivre ?

Personne ne tournait et personne ne tourne... ... tu arrivais de ta ville soudaine, qui me semble si loin, que je ne connaîtrai pas, pas avant longtemps.








2011 2010








Mon auteur me fait lire parfois, à l'arrière d'une voiture, à la terrasse d'un hôtel. Ce seraient des personnages qui renonceraient, qui renonceraient vraiment à être des personnages.