Diégèse

dimanche 18 août 2013
ce travail est commencé depuis 4979 jours
et son auteur est en vie depuis 19432 jours (23 x 7 x 347 jours) 2013
ce qui représente 25,6227% de la vie de l'auteur


hier
L'atelier du texte
demain
Daniel Ce seraient des vacances libanaises et après avoir longé la mer, à Beyrouth, nous irions dans la montagne par ces routes bordées de genets qui accompagneraient nos promenades. Nous nous arrêterions pour vérifier que, plus bas, Beyrouth nous attend. Tu me prendrais la main et cette scène brève ferait comme un paysage de vacances. Nous ne parlerions pas car on parle peu quand la vanité ne fait pas parler, comme l'enseigne La Rochefoucauld. Et nous resterions ainsi, silencieux dans cette solitude incroyable des fins de semaine. Ce seraient les vacances, vouées à devenir un récit de vacances car "les vacances" ne sont jamais qu'une fiction, un fantasme, un scénario.
Mais tout cela est absurde. Ce n'est pas cela que j'écris et d'ailleurs, je ne sais pas si j'écris ou si je fais autre chose et je ne saurai pas si j'écris vraiment sauf à sentir une fêlure, différente de moi par essence.


2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
Je me promènerais le long de la mer, à Beyrouth. Cette scène brève était comme un paysage de vacances. Dans cette solitude incroyable des fins de semaine... C'est absurde.
... sauf à sentir une fêlure, différente de moi par essence.


... et les routes bordées de genets qui accompagnaient nos promenades.







2012 2011 2010







... je ne sais pas si j'écris ou si je fais autre chose...
On parle peu quand la vanité ne fait pas parler.
François de La Rochefoucauld
Maximes
En cela, "les vacances" sont une fiction, un fantasme, un scénario...