Diégèse

samedi 31 août 2013
ce travail est commencé depuis 4992 jours
et son auteur est en vie depuis 19445 jours (5 x 3889 jours) 2013
ce qui représente 25,6724% de la vie de l'auteur


hier
L'atelier du texte
demain
Gustav Il pleut, on joue à l'automne. Ce n'est rien, c'est très courant l'été. Dans tous les cas je retourne demain à la Ferté-sous-Jouarre et j'imagine déjà l'hôtel réservé à la Ferté-sous-Jouarre. Je pourrai un soir y rêver de l'été, des étés et rappeler, presque par manie, l'enfance, les châteaux de sable, les romans, les feuilletons télévisés, les magazines... Je n'aurai pas vraiment plaisir à le faire. Je n'aurai pas de plaisir car il n'y a pas de plaisir dans la manie. Ce n'est pas important. La phrase peut sembler anodine. Mais ce n'est vraiment pas important. Je me demande si cela va durer encore, ces voyages, ces années, ces notes sans fin et sans suite. Elles ne mesurent pas ma vie et il me faut donc une autre mesure de mon existence. Cette mesure ne me viendra pas des autres, même si je ne me sens pas seul, pourtant. D'ailleurs, les autres se moquent souvent de ma rêverie. Peu importe. Je me console avec La Rochefoucauld qui affirme que les esprits médiocres condamnent d'ordinaire tout ce qui passe leur portée.

2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
Dans tous les cas je retourne demain à la Ferté-sous-Jouarre. Ce n'est pas important. Je me demande si cela va durer encore. ... je ne me sens pas seul, pourtant. L'enfance, les châteaux de sable, les romans, les feuilletons télévisés, les magazines. Il me faut donc une autre mesure de mon existence...
... et j'imagine déjà l'hôtel réservé à la Ferté-sous-Jouarre... ... on joue à l'automne... Ce n'est rien, c'est très courant l'été.







2012 2011 2010







La phrase peut sembler anodine.
Les esprits médiocres condamnent d'ordinaire tout ce qui passe leur portée.
François de La Rochefoucauld
Maximes
Il n'y a pas de plaisir car il n'y a pas de plaisir dans la manie.