Diégèse
lundi 8 avril 2013
ce travail est commencé depuis 4847 jours
et son auteur est en vie depuis 19300 jours (22 x 52 x 193 jours) 2013
ce qui représente 25,1140% de la vie de l'auteur


hier
L'atelier du texte demain
Noëmie La Rochefoucauld affirme qu'il n'y a point de déguisement qui puisse longtemps cacher l'amour où il est, ni le feindre où il n'est pas. Il a certainement raison mais cela ne vaut que pour le jour car la nuit, tous les déguisements sont permis tant le temps de la nuit est un autre temps que le temps du jour. La nuit, je m'attache à mon émoi et lui peut confondre toutes les idées au point que je ne sais même pas si elles sont vraies ou fausses, c'est-à-dire si les idées que j'en ai sont les idées de certaines choses, ou de ce qui n'est pas une chose, comme l'explique Descartes dans les Méditations. Si j'écoutais vraiment la nuit, il serait alors possible d'interroger tous les sens. Alors que le jour, sauf par inadvertance, il n'y a aucune possibilité de se tromper. Mais je suis revenue de la nuit et je m'y suis abîmée. Je sais désormais qu'il n'y a pas de temps, qu'il n'y a pas de sens.

2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000

Il n'y a pas de temps, il n'y a pas de sens. Il n'y a aucune possibilité de se tromper. Il serait alors possible d'interroger tous les sens...
... au point que je ne sais même pas si elles sont vraies ou fausses, c'est-à-dire si les idées que j'en ai sont les idées de certaines choses, ou de ce qui n'est pas une chose.
Descartes
Les Méditations métaphysiques



Je m'y suis abîmé.







2012 2011 2010







Le temps de la nuit est un autre temps que le temps du jour... Il n'y a point de déguisement qui puisse longtemps cacher l'amour où il est, ni le feindre où il n'est pas.
François de La Rochefoucauld
Maximes
Je m'attache à mon émoi.