Diégèse

vendredi 6 décembre 2013
ce travail est commencé depuis 5089 jours
et son auteur est en vie depuis 19542 jours (2 x 3 x 3257 jours) 2013
ce qui représente 26,0413% de la vie de l'auteur


hier
L'atelier du texte
demain
Daniel Je me démène pour cette fiction qui n'est pas une fiction, pour cette fiction à qui il manque l'essentiel de la fiction : et l'amour, et le manque. Quand bien même, ni l'amour ni le manque d'amour ne suffisent à constituer la fiction, car, n'importe quoi peut devenir récit et toute critique littéraire de la fiction devrait pouvoir revenir à ces fondamentaux. Je ne me demande jamais si ce que j'écris peut intéresser et j'écris, sans souci même de mes maux et de mon existence à moi. L'intérêt est un mauvais conseiller littéraire et je détourne La Rochefoucauld, disant que l'intérêt, qui aveugle les uns, fait la lumière des autres. Je suis encore, pour quelques jours, pour plus très longtemps, en Sicile aux perspectives volontairement assombries.


2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
Quand bien même, ni l'amour ni le manque d'amour ne suffisent à constituer la fiction... ... pour cette fiction qui n'est pas une fiction.
... si cela peut intéresser...


En Sicile... ... volontairement assombries...  ... sans souci même de mes maux et de mon existence à moi.







2012 2011 2010







Donc n'importe quoi peut devenir récit. L'intérêt, qui aveugle les uns, fait la lumière des autres.
François de La Rochefoucauld
Maximes
Toute critique littéraire de la fiction devrait pouvoir revenir à ces fondamentaux.