Diégèse

lundi 9 décembre 2013
ce travail est commencé depuis 5092 jours
et son auteur est en vie depuis 19545 jours (3 x 5 x 1303 jours) 2013
ce qui représente 26,0527% de la vie de l'auteur


hier
L'atelier du texte
demain
Gustav J'ai laissé et j'ai délaissé la nature parce que je ne supporte plus la nature et je cherche dès lors des villes saturées par l'urbain. C'est désormais sans aucun espoir et je suis, dans cette déréliction, affiché, démuni. Pour autant, je sais bien, avec La Rochefoucauld que, quelque prétexte que nous donnions à nos afflictions, ce n'est souvent que l'intérêt et la vanité qui les causent. Quelle est donc la cause de ce désamour ? C'est parfois la neige, c'est parfois le vent, un tremblement de terre. Ce serait aussi une tragédie dite naturelle qui serait ici un cyclone, et là un tsunami. C'est le souvenir des catastrophes dans lequel je me suis endormi. Mais c'était déjà hier. Il faudrait maintenant retrouver la mémoire et ne jamais mourir.


2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
... retrouver la mémoire et ne jamais mourir... Je crois que je ne supporte plus...
Ce serait aussi une tragédie. C'était déjà hier.

... affiché, démuni... ... c'est sans aucun espoir. Je me suis endormi...







2012 2011 2010







J'ai laissé et j'ai délaissé la nature. Quelque prétexte que nous donnions à nos afflictions, ce n'est souvent que l'intérêt et la vanité qui les causent.
François de La Rochefoucauld
Maximes
C'est parfois la neige, c'est parfois le vent, un tremblement de terre.