Diégèse

samedi 14 décembre 2013
ce travail est commencé depuis 5097 jours
et son auteur est en vie depuis 19550 jours (2 x 52 x 17 x 23 jours) 2013
ce qui représente 26,0716% de la vie de l'auteur


hier
L'atelier du texte
demain
Daniel Nous sommes à Agropoli, dans la douceur italienne et la nuit qui se fait douce aussi. La vie s'habitue assez facilement à être italienne. Je me souviens de mon premier passage dans cette ville et le sentiment de vacuité qui m'étreignait alors. C'est en quelque sorte l'anniversaire de cette vacuité. Mais il faut quitter le champ de la nostalgie, le champ de la métaphore et celui du sentimental et retrouver le présent, qui peut encore surgir, comme un dévoilement. Je prends donc une posture de vie. Puis, je me ravise et je me dis que ce n'est pas si important. Je me voulais grand à moi-même mais je me souviens de La Rochefoucauld qui rappelle que nous aurions souvent honte de nos plus belles actions si le monde voyait tous les motifs qui les produisent. J'entrevois les motifs. Je devrais donc m'expliquer sur mon rôle dans ce texte. Je préfère dormir.


2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
... m'expliquer sur mon rôle dans ce texte... Nous sommes à Agropoli...
... quitter le champ de la nostalgie, le champ de la métaphore et celui du sentimental.
... comme un dévoilement.

... et la nuit qui se fait douce... ... la vie s'habitue...







2012 2011 2010







Puis, je me ravise et je me dis que ce n'est pas si important. Nous aurions souvent honte de nos plus belles actions si le monde voyait tous les motifs qui les produisent.
François de La Rochefoucauld
Maximes
... l'anniversaire de cette vacuité.