Diégèse

mardi 17 décembre 2013
ce travail est commencé depuis 5100 jours
et son auteur est en vie depuis 19553 jours (19553 = nombre premier) 2013
ce qui représente 26,0830% de la vie de l'auteur


hier
L'atelier du texte
demain
Noëmie Je suis à Sparanise et Sparanise n'évoque rien, qui commence autrement qu'elle ne finit, puisqu'il ne s'agit pas d'une histoire. J'en ai un peu assez de l'hiver doux et je suis désolée de fatigue. Je vais depuis si longtemps de villes italiennes en villes italiennes que je ne veux pas voir les alignements d'hôtels sur la plage. Je croise, juste avant de rentrer, un couple qui marche, enlacé et, à leur passage, je ressens soudain un malaise que je ne peux traduire que par le mot "vacillement". Vacillement de ma raison. Vacillement de mon désir. Je ne suis pas jalouse. J'ai envie. La jalousie est en quelque manière juste et raisonnable, puisqu'elle ne tend qu'à conserver un bien qui nous appartient, ou que nous croyons nous appartenir ; au lieu que l'envie est une fureur qui ne peut souffrir le bien des autres. Je sais que La Rochefoucauld a encore une fois raison.


2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
Je suis à Sparanise. Sparanise n'évoque rien, qui commence autrement qu'elle ne finit.
... puisqu'il ne s'agit pas d'une histoire...


... je ne veux pas voir les alignements d'hôtels sur la plage. ... désolée de fatigue... ... l'hiver doux...







2012 2011 2010







... de villes italiennes en villes italiennes... La jalousie est en quelque manière juste et raisonnable, puisqu'elle ne tend qu'à conserver un bien qui nous appartient, ou que nous croyons nous appartenir ; au lieu que l'envie est une fureur qui ne peut souffrir le bien des autres.
François de La Rochefoucauld
Maximes
... il s'agit du mot "vacillement".