Diégèse

samedi 21 décembre 2013
ce travail est commencé depuis 5104 jours
et son auteur est en vie depuis 19557 jours (32 x 41 x 53 jours)
2013
ce qui représente 26,0981% de la vie de l'auteur


hier
L'atelier du texte
demain
Gustav Il fait froid désormais et je ne descends presque plus de la voiture, demeurant dans le fantasme du plein hiver, aimant, cependant, cette protection que donne le froid. Je marche un peu dans la nuit, qui est une nuit d'hiver, qui est la plus longue nuit d'hiver, celle qui donne envie de murmurer longtemps au téléphone qu'il fait froid et que l'on se retrouvera plus tard, quand il fera froid, à la fin du voyage. Et je m'interroge encore sur l'amour et il aura fallu toutes ces autres années pour m'interroger de cette façon-là. Je me souviens de La Rochefoucauld : quand on aime, on doute souvent de ce qu'on croit le plus. Je ne sais pas ce que je crois le plus, si ce n'est la feinte et je sais depuis longtemps que ce que nous feignons, c'est le désir.


2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
... qui est une nuit d'hiver, qui est la plus longue nuit d'hiver... ... à la fin du voyage.
... quand il fera froid...
Et il aura fallu toutes ces autres années pour m'interroger de cette façon-là.
... je ne descends presque plus de la voiture... ... murmurer longtemps au téléphone qu'il fait froid... ... cette protection que donne le froid...







2012 2011 2010







Ce que nous feignons, c'est le désir. Quand on aime, on doute souvent de ce qu'on croit le plus.
François de La Rochefoucauld
Maximes
... dans le fantasme du plein hiver...