Diégèse

lundi 23 décembre 2013
ce travail est commencé depuis 5106 jours
et son auteur est en vie depuis 19559 jours (19559 = nombre premier) 2013
ce qui représente 26,1056% de la vie de l'auteur


hier
L'atelier du texte
demain
Daniel Il fait froid dans cette ville, déjà, mais il faut continuer vers le nord, malgré le froid et cette agitation assez imbécile mais joyeuse qui se passe des mots à écrire et qui fait trop de bruit. Il faut continuer le voyage, sans vraiment remarquer l'affairement extérieur. Le temps ralentit et c'est bien ce qu'il me semblait, si l'on y réfléchit et si l'on y réfléchit même vraiment, toute la fête de Noël n'a d'autre ambition que de laisser croire que le temps peut s'arrêter. Et même en Italie, où le temps est plus fluide, le temps s'empoisse et se fige. Je pense à tout cela, mais avec paresse et je me rappelle, paresseusement, avec La Rochefoucauld, que de tous nos défauts, celui dont nous demeurons le plus aisément d'accord, c'est de la paresse ; nous nous persuadons qu'elle tient à toutes les vertus paisibles et que, sans détruire entièrement les autres, elle en suspend seulement les fonctions.


2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
Et même en Italie, où le temps est plus fluide, le temps s'empoisse et se fige.

Il fait froid dans cette ville.


Il faut continuer vers le nord... C'est bien ce qu'il me semblait... ... sans vraiment remarquer l'affairement extérieur...







2012 2011 2010







Si l'on y réfléchit et si l'on y réfléchit même vraiment...
De tous nos défauts, celui dont nous demeurons le plus aisément d'accord, c'est de la paresse ; nous nous persuadons qu'elle tient à toutes les vertus paisibles et que, sans détruire entièrement les autres, elle en suspend seulement les fonctions.
François de La Rochefoucauld
Maximes
... une agitation assez imbécile mais joyeuse qui se passe des mots à écrire et qui fait trop de bruit.