Diégèse

vendredi 27 décembre 2013
ce travail est commencé depuis 5110 jours
et son auteur est en vie depuis 19563 jours (3 x 6521 jours) 2013
ce qui représente 26,1207% de la vie de l'auteur


hier
L'atelier du texte
demain
Daniel C'est bientôt la fin du voyage et je sais que je dois changer de sujet. Même si les mots ne nous manquent pas, ne nous manqueront jamais, même si nous n'avons pas construit d'histoire. Je vais changer de sujet et pourtant, j'irai vers la même littérature, vers la même désuétude et je sais qu'au delà de cette trace, il n'y a rien sinon, ces mots sans doute parfois incohérents, toujours naïfs, mais toujours aussi dans la sincérité de l'écriture. Dans le prochain voyage textuel, il n'y aura pas de personnages car choisir le héros ou l'héroïne est une responsabilité qui va bien au delà de ce que je peux faire pour un lecteur, qui pourrait aimer les personnages et le récit ou ne pas les aimer, car, je suis, comme le dit Barthes, "responsable du texte, moi le premier". Et je ne cherche même pas de louanges en continuant ce travail quotidien, connaissant trop La Rochefoucauld qui rappelle à bon escient que le refus des louanges est un désir d'être loué deux fois.
J'ai presque parcouru maintenant un tiers des côtes méditerranéennes et les villes sont de petits souvenirs attachés les uns aux autres. Ce soir, j'ai voulu prendre une photographie de ce petit bois qui mange un peu le champ derrière la maison. Puis je me suis abstenu. Les souvenirs, après tout, ne produisent jamais des images et les images ne produisent que de faux souvenirs.



2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
... vers la même littérature, vers la même désuétude... Et les mots ne nous manquent pas, ne nous manqueront jamais, même si nous n'avons pas construit d'histoire .
Au delà de cette trace, il n'y a rien. Changer de sujet. ... sans doute parfois incohérents, toujours naïfs, mais toujours aussi dans la sincérité de l'écriture...
J'ai presque parcouru maintenant un tiers des côtes méditerranéennes... ... petits souvenirs attachés les uns aux autres. J'ai voulu prendre une photographie de ce petit bois qui mange un peu le champ derrière la maison.







2012 2011 2010







Choisir le héros ou l'héroïne est une responsabilité qui va bien au delà de ce que je peux faire pour un lecteur, qui pourrait aimer les personnages et le récit ou ne pas les aimer. Le refus des louanges est un désir d'être loué deux fois.
François de La Rochefoucauld
Maximes
Je suis, comme le dit Barthes, "responsable du texte, moi le premier".