Diégèse
dimanche 3 février 2013
ce travail est commencé depuis 4783 jours
et son auteur est en vie depuis 19236 jours (22 x 3 x 7 x 229 jours) 2013
ce qui représente 24,8648% de la vie de l'auteur


hier
L'atelier du texte demain
Noëmie Je suis veuve d'un amour passé. Je suis veuve de mon passé. Ce vieux misogyne de La Rochefoucauld peut bien dire que la plupart des femmes ne pleurent pas tant la mort de leurs amants pour les avoir aimés, que pour paraître plus dignes d'être aimées. Je me fous de la dignité et toutes les femmes sont dignes de leur amour. Je me souviens. Il y avait l'amour. Et puis soudain, il n'y avait plus rien. Quand nous arrivions à destination, nous marchions dans les rues qui couraient le long de la ville en riant, et puis il pleut maintenant. Le temps passe et nous sommes toujours à Pavie. Je suis assaillie par Pavie. Rien n'est venu et rien n'est passé.

2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
Quand nous arrivions à destination, nous marchions dans les rues. Et le temps passe et nous sommes toujours à Pavie.




... qui couraient le long de la ville et puis il pleut maintenant... Rien n'est venu et rien n'est passé.







2012 2011 2010







Puis il n'y avait plus rien... La plupart des femmes ne pleurent pas tant la mort de leurs amants pour les avoir aimés, que pour paraître plus dignes d'être aimées.
François de La Rochefoucauld
Maximes