Diégèse
mercredi 20 février 2013
ce travail est commencé depuis 4800 jours
et son auteur est en vie depuis 19253 jours (13 x 1481 jours) 2013
ce qui représente 24,9312% de la vie de l'auteur


hier
L'atelier du texte demain
Mathieu J'essaye sincèrement d'écrire sincèrement dans une volonté de ne pas tromper le lecteur. Mais on sait avec La Rochefoucauld que l'intention de ne jamais tromper nous expose à être souvent trompés. Mais ce n'est pas le lecteur qui trompe celle ou celui qui écrit, c'est le texte, ce texte en suspens puisque l'on ne sait rien. Car il y a le temps, qui se compte ou ne se compte pas, qui plisse le texte comme il plisse la vie. Et du temps replié naît le poème. Ce qui trompe, c'est qu'il ne se passe rien et nous pourrions attendre quatre mille années et constater ensuite qu'en quatre mille années, il ne s'est rien passé. Or, je n'ai plus beaucoup de temps. C'est cela qui va se passer.

2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
Je n'ai plus beaucoup de temps.

Le texte est en suspens puisque l'on ne sait rien.












2012 2011 2010







Et nous penserons qu'en quatre mille années, il ne s'est rien passé. L'intention de ne jamais tromper nous expose à être souvent trompés.
François de La Rochefoucauld
Maximes
Et du temps replié naît le poème.