Diégèse
samedi 23 février 2013
ce travail est commencé depuis 4803 jours
et son auteur est en vie depuis 19256 jours (23 x 29 x 83 jours) 2013
ce qui représente 24,9429% de la vie de l'auteur


hier
L'atelier du texte demain
Noëmie Je me souviens du temps où je croyais encore qu'il y avait un avenir. J'étais alors un personnage optimiste. Il y avait ces temps d'espoir. Il n'y a désormais plus d'espoir comme si cela n'était plus dans la capacité existentielle d'un personnage de texte.
Nous avons contourné Venise mais la proximité de Venise m'affole. Quand j'étais adolescente je pensais que je trouverais l'amour à Venise car à Venise il y avait des hommes avec des yeux éloquents comme dans les films italiens des années 1970. Et l'on sait avec La Rochefoucauld qu'il n'y a pas moins d'éloquence dans le ton de la voix, dans les yeux et dans l'air de la personne, que dans le choix des paroles.
Venise, pas Venise, il faut partir, il faut quitter, il faut tout quitter et quitter tout le monde.



2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
Il y avait ces temps d'espoir. Nous avons contourné Venise...
... comme si cela n'était plus dans la capacité existentielle d'un personnage de texte...


La proximité de Venise m'affole.








2012 2011 2010







Je me souviens du temps où je croyais encore qu'il y avait un avenir...
Il n'y a pas moins d'éloquence dans le ton de la voix, dans les yeux et dans l'air de la personne, que dans le choix des paroles.

François de La Rochefoucauld
Maximes
Je retiens qu'il faut partir, qu'il faut quitter, qu'il faut tout quitter et quitter tout le monde...