Diégèse
mardi 26 février 2013
ce travail est commencé depuis 4806 jours
et son auteur est en vie depuis 19259 jours (19259 = nombre premier) 2013
ce qui représente 24,9546% de la vie de l'auteur


hier
L'atelier du texte demain
Noëmie Je cherche un récit qui serait à côté de Venise, sur le lido mais qui n'entrerait pas en collision avec Mort à Venise. Mais quel récit, quelle fiction mettre en place quand on se promène le long du lido de Venise, zigzaguant mélancoliquement entre les cabines de bain fermées encore pour l'hiver ? Je croise un couple endimanché. je leur accorde une passion jalouse avant de me souvenir de la maxime de La Rochefoucauld qui voudrait que les coquettes se font honneur d'être jalouses de leurs amants, pour cacher qu'elles sont envieuses des autres femmes. Le couple se sépare. J'ai perdu l'ébauche du récit.
Je cherche autre chose. Ce serait comme un film. Il faut laisser faire le soleil froid sur une joue, reprendre d'autres cadres, laisser faire des conversations. Mais si tout cela est une histoire, on ne rit pas beaucoup dans cette histoire. Que serait une histoire vivante ? Ce serait une histoire avec du courage mais, il n'y a jamais assez de courage dans l'écriture.


2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
Que serait une histoire vivante ? Ce serait comme un film.
Si tout cela est une histoire, on ne rit pas beaucoup dans cette histoire. Il faut laisser faire le soleil froid sur une joue, reprendre d'autres cadres, laisser faire des conversations.













2012 2011 2010







Mais quel récit, quelle fiction mettre en place quand on se promène le long du lido de Venise, zigzaguant mélancoliquement entre les cabines de bain fermées encore pour l'hiver ?
Les coquettes se font honneur d'être jalouses de leurs amants, pour cacher qu'elles sont envieuses des autres femmes.
François de La Rochefoucauld
Maximes
Il n'y a jamais assez de courage dans l'écriture.