Diégèse
lundi 14 janvier 2013
ce travail est commencé depuis 4763 jours
et son auteur est en vie depuis 19216 jours (24 x1201 jours) 2013
ce qui représente 24,7866% de la vie de l'auteur


hier
L'atelier du texte demain

Noëmie Ce vieux La Rochefoucauld est-il misogyne quand il dit que les femmes ne connaissent pas toute leur coquetterie ? Il l'est et il ne l'est pas car il dit davantage que l'opinion commune de son temps. Mais à cela, peu importe. Qu'est-ce que nous entendons, nous, aujourd'hui, de cette adresse qui nous est faite ? Rien, sinon que de cette coquetterie supposée se substitue à un manque et il s'agit de définir le manque de quoi. Car, si je me rajuste, qu'est-ce que je fais ? Je cherche une preuve de ma capacité à séduire ? Certainement pas. Et si je regarde même le ciel, est-ce que je cherche le salut ? Certainement pas.(Et là, on dirait une brève pornographique même si le texte, ce texte, résiste d'emblée à l'événement) Non, si je me rajuste, seule, je n'exprime rien d'autre que : la tendresse me manque. C'est cela, certainement; la part cachée de la coquetterie des femmes.


2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000


Le texte résiste d'emblée à l'événement. Je cherche une preuve...
La tendresse me manque.


On dirait des brèves pornographiques.







2012 2011 2010







Je regarde même le ciel...
Les femmes ne connaissent pas toute leur coquetterie.

François de La Rochefoucauld
Maximes