Diégèse
jeudi 31 janvier 2013
ce travail est commencé depuis 4780 jours
et son auteur est en vie depuis 19233 jours (32 x 2137 jours) 2013
ce qui représente 24,8531% de la vie de l'auteur


hier
L'atelier du texte demain
Noëmie Nous revenons chaque année dans ces mêmes villes où nous fréquentons ces mêmes hôtels, dévisageant à chaque arrivée le personnel qui nous dévisage cherchant la dévastation de l'âge. En vieillissant, nous devenons une mauvaise copie de nous-mêmes et il arrive que l'on ne nous reconnaisse pas comme parfois, dans un miroir impromptu, on ne se reconnait pas où l'on reconnait même une copie de soi-même qui est en fait l'image de soi. mais à mieux y regarder, ces défauts immédiats existaient déjà, dès la prime jeunesse car les seules bonnes copies sont celles qui nous font voir le ridicule des méchants originaux. Il convient de considérer que nous sommes de bonnes copies de nous mêmes. Parfois, nous parvenons à nous sourire et cela ressemble alors à l'image d'un film et nous nous apparaissons grimés. Il en va de même de celui qui écrit, qui se copie lui-même et qui ne doit rien en craindre. Le savoir pourrait d'ailleurs apaiser cette crainte quotidienne de ne pas retrouver le chemin de l'écriture, le chemin du texte.


2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
Parfois, nous parvenions à nous sourire et cela ressemblait alors à l'image d'un film.















2012 2011 2010







... dans ces mêmes villes où nous fréquentons ces mêmes hôtels, dévisageant à chaque arrivée le personnel qui nous dévisage cherchant la dévastation de l'âge... Les seules bonnes copies sont celles qui nous font voir le ridicule des méchants originaux.
François de La Rochefoucauld
Maximes
Le savoir en effet pourrait apaiser cette crainte quotidienne de ne pas retrouver le chemin de l'écriture, le chemin du texte.