Diégèse

lundi premier juillet 2013
ce travail est commencé depuis 4931 jours
et son auteur est en vie depuis 19384 jours (23 x 2423 jours)
2013
ce qui représente 25,4385% de la vie de l'auteur



hier
L'atelier du texte
demain
Mathieu J'écris. Cela n'était pas dans mes intentions. J'ai été  conçu pour être un personnage parlant. L'écriture est venue plus tard, et même tardivement. J'écris parce que je rêve. L'écriture, c'est le pays du rêve et c'est idéal dès lors qu'il s'agit de s'engager dans la réalité. J'écris des scènes. Or, dans la réalité, il n'y a pas de scène. J'écris des scènes que je détruis ensuite ou que je déconstruis. Je joue comme on joue sur une plage à détruire le château de sable patiemment édifié. Je mets bout à bout, un à un, de très petits éléments de vie, de ceux-là mêmes qui font ce que nous sommes. Ce n'est rien moins que le projet de Proust qui, ayant lu La Rochefoucauld, sait que le calme ou l'agitation de notre humeur ne dépend pas tant de ce qui nous arrive de plus considérable dans la vie, que d'un arrangement commode ou désagréable de petites choses qui arrivent tous les jours.

2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000

C'est le pays du rêve et c'est idéal dès lors qu'il s'agit de s'engager dans la réalité.
Dans la réalité, il n'y a pas de scène.












2012 2011 2010







Cela n'était pas dans mes intentions.
Le calme ou l'agitation de notre humeur ne dépend pas tant de ce qui nous arrive de plus considérable dans la vie, que d'un arrangement commode ou désagréable de petites choses qui arrivent tous les jours.

François de La Rochefoucauld
Maximes
Je joue comme on joue sur une plage à détruire le château de sable patiemment édifié.