Diégèse

mardi 2 juillet 2013
ce travail est commencé depuis 4932 jours
et son auteur est en vie depuis 19385 jours (5 x 3877 jours)
2013
ce qui représente 25,4424% de la vie de l'auteur


hier
L'atelier du texte
demain
Daniel Mon travail d'écriture, mon travail d'auteur est celui d'une tentation et tout à la fois d'une tentative. La tentation serait de croire à la possibilité du réel et la tentative serait de tendre à l'atteindre. Dans cette quête, qui s'approcherait d'une lucidité universelle, je n'aurai aucune aide. Il ne s'agit pas d'inventer un récit mais, comme un mineur de fond, extraire de ce qu'il est habituel de nommer récit et qui n'est que fiction, la veine particulière d'un récit et lui donner forme. Dès lors, si je ne peux concevoir ma vie que comme un récit de vie, donc comme une fiction, et que par conséquent, pour ce qui est de ma vie, je n'ai jamais pleinement accès au réel, il est loyal de me demander à moi même si je suis le personnage principal de cette fiction, si je suis le personnage principal du récit de ma vie. La réponse est désormais établie et elle est négative. Dans ce récit autobiographique continu, je ne fais que l'auteur comme on joue le rôle du majordome dans une pièce de boulevard. Et même, je l'avoue, souvent je ne me souviens plus de mon rôle. Suis-je pour autant aveugle à moi-même comme aux autres je m'aveugle ? Pas autant que je pourrais l'espérer car si j'étais parfaitement opaque à moi-même je ne ressentirais aucune forme de culpabilité. Ce qui fait voir que les hommes connaissent mieux leurs fautes qu'on ne pense, c'est qu'ils n'ont jamais tort quand on les entend parler de leur conduite : le même amour-propre qui les aveugle d'ordinaire les éclaire alors, et leur donne des vues si justes qu'il leur fait supprimer ou déguiser les moindres choses qui peuvent être condamnées, disait La Rochefoucauld. Il aurait pu dire la même chose de ceux qui, en permanence, se chargent du malheur du monde.

2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
Souvent je ne me souviens plus...
Je devrais accepter mais tout cela m'éloigne. Je n'aurai aucune aide.












2012 2011 2010







Je ne fais que l'auteur comme on joue le rôle du majordome dans une pièce de boulevard. Ce qui fait voir que les hommes connaissent mieux leurs fautes qu'on ne pense, c'est qu'ils n'ont jamais tort quand on les entend parler de leur conduite : le même amour-propre qui les aveugle d'ordinaire les éclaire alors, et leur donne des vues si justes qu'il leur fait supprimer ou déguiser les moindres choses qui peuvent être condamnées.
François de La Rochefoucauld
Maximes
Dès lors, si je ne peux concevoir ma vie que comme un récit de vie, donc comme une fiction, et que par conséquent, pour ce qui est de ma vie, je n'ai jamais pleinement accès au réel, il est loyal de me demander à moi même si je suis le personnage principal de cette fiction, si je suis le personnage principal du récit de ma vie.