Diégèse

samedi 6 juillet 2013
ce travail est commencé depuis 4936 jours
et son auteur est en vie depuis 19389 jours (3 x 23 x 281 jours)
2013
ce qui représente 25,4577% de la vie de l'auteur


hier
L'atelier du texte
demain
Mathieu Je regarde les groupes de touristes sur la jetée de Saint-Nazaire et je crois que je vais rester là au moins jusqu'à demain, au bout de la jetée. Je souris mais il ne faut pas se moquer du tourisme puisque cela rassemble. Pour autant, il suffit d'être deux pour que le règne de l'humanité s'estompe au profit de l'animalité. Ce sont les vacances qui donnent encore davantage l'occasion de cette régression animale. Dans cet oubli à deux, dans cet oubli à trois, quatre, cinq, dans l'oubli des multitudes, ce sont des hordes sauvages qui se déplacent et séjournent sur des territoires ennemis. Chacun arbore ses petits défauts comme des trophées de la vie. Et je me dis, avec La Rochefoucauld qu'il n'appartient qu'aux grands hommes d'avoir de grands défauts. Il n y aurait donc aucun grand homme parmi les touristes qui braillent sous mes fenêtres et qui arborent justement leurs petits défauts ? Je n'en sais rien et tout cela me fatigue. Je ne sais plus rien du cours des choses.


2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
Dans cet oubli à deux, dans cet oubli à trois, quatre, cinq, dans l'oubli des multitudes... Je vais rester là au moins jusqu'à demain, au bout de la jetée.

... puisque cela rassemble...


(Je ne sais plus rien du cours des choses).







2012 2011 2010







Je regarde les groupes de touristes sur la jetée de Saint-Nazaire. Il n'appartient qu'aux grands hommes d'avoir de grands défauts.
François de La Rochefoucauld
Maximes
Mais ce sont les vacances qui donnent encore davantage l'occasion de cette régression animale.