Diégèse

mercredi 10 juillet 2013
ce travail est commencé depuis 4940 jours
et son auteur est en vie depuis 19393 jours (11 x 41 x 43 jours) 2013
ce qui représente 25,4731% de la vie de l'auteur


hier
L'atelier du texte
demain
Gustav Je suis retourné à Saint-Nazaire et je retrouve ici le paquebot idiot qui masquait la vue de la Giudecca, amusant de prétention, bâclant le soleil partout où il passe. Il y a du soleil et ainsi la mer peut miroiter. Ensuite peuvent venir d'autres images. Je regarde les touristes accablés par leurs souvenirs et je vois leurs marques jusque dans leur démarche. C'est leur vie qu'ils portent par lassitude, un amour, une défaite et chaque souvenir est un accident. Parfois, quelqu'un semble plus léger. Il en paraît un peu fou. Il arrive quelquefois des accidents dans la vie, d'où il faut être un peu fou pour se bien tirer nous dit La Rochefoucauld. Je regarde et les mots disparaissent comme si soudain, brièvement, l'espace et la durée pris dans une compétition narrative produisaient le texte de la disparition.

2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
... et je vois leurs marques jusque dans leur démarche... Ensuite peuvent venir d'autres images...
... puisqu'il y a du soleil et qu'ainsi la mer peut miroiter...


Je retrouve ici le paquebot idiot qui masquait la vue de la Giudecca, amusant de prétention, bâclant le soleil partout où il passe.








2012 2011 2010







Je suis retourné à Saint-Nazaire. Il arrive quelquefois des accidents dans la vie, d'où il faut être un peu fou pour se bien tirer.
François de La Rochefoucauld
Maximes
... comme si soudain, brièvement, l'espace et la durée pris dans une compétition narrative produisaient le texte de la disparition...