Diégèse

lundi 3 juin 2013
ce travail est commencé depuis 4903 jours
et son auteur est en vie depuis 19356 jours (22 x 3 x 1613 jours)
2013
ce qui représente 25,3306% de la vie de l'auteur


hier
L'atelier du texte
demain
Mathieu Chaque début de juin, c'est la même chose, je suis épuisé, mon regard se brouille ainsi que mon esprit, et même mon jugement. Je ne sais plus rien faire. Je vais sur la lande bretonne. Les formes disparaissent, distantes pourtant de quelques mètres seulement, jouant avec la brume. Je pourrais moi aussi me dissoudre dans la vapeur acide et célébrer mon absence. Je m'éclipse et l'éclipse est un des thèmes centraux de l'auteur. Toutes les histoires que je me raconte sont des histoires d'éclipse. J'ai essayé de me les raconter autrement, de changer les lieux, de changer les personnes, de trouver l'ombre d'un scénario, donc d'un fantasme. Rien n'y a fait. J'y vois un manque de courage et de persévérance car je sais que je le pourrais. Nous avons plus de force que de volonté ; et c'est souvent pour nous excuser à nous-mêmes que nous nous imaginons que les choses sont impossibles, nous rappelle La Rochefoucauld.



2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
J'ai d'abord essayé de me les raconter autrement, de changer les lieux, de changer les personnes...

... l'éclipse est un des thèmes centraux de l'auteur... Absence.

... distantes pourtant de quelques mètres seulement, jouant avec la brume...








2012 2011 2010







Chaque début de juin, c'est la même chose, je suis épuisé...
Nous avons plus de force que de volonté ; et c'est souvent pour nous excuser à nous-mêmes que nous nous imaginons que les choses sont impossibles.

François de La Rochefoucauld
Maximes
... l'ombre d'un scénario, donc d'un fantasme.