Diégèse

mercredi 12 juin 2013
ce travail est commencé depuis 4912 jours
et son auteur est en vie depuis 19365 jours (3 x 5 x 1291 jours)
2013
ce qui représente 25,3653% de la vie de l'auteur


hier
L'atelier du texte
demain
Daniel
Je me promène sur la route de la presqu'île Kermorvan. Il y a des paysages qui ressemblent à des prophéties et dès lors ces paysages donnent naissance à des prophètes, des ermites, des anachorètes qui errent à la face de l'univers. Je serais donc celui-là aujourd'hui, comme dans une fiction un peu trop appuyée. Je suis là mais pas vraiment là et je ne sais toujours pas pourquoi. Je me souviens de cette même promenade il y a quelques années encore. Mais le souvenir est indistinct comme l'est la perspective de cette même promenade recommencée l'année prochaine et les années suivantes. Combien de fois encore ? La mémoire serait donc ce transmetteur fragile entre un passé flou et un avenir incertain. Faut-il alors devenir philosophe. Il n'est pas certain que cela soit d'une très grande aide. La Rochefoucauld en fait l'avertissement : la philosophie triomphe aisément des maux passés et des maux à venir. Mais les maux présents triomphent d'elle.


2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
Je ne sais toujours pas pourquoi.















2012 2011 2010







Il y a des paysages qui ressemblent à des prophéties et dès lors ces paysages donnent naissance à des prophètes, des ermites, des anachorètes qui errent à la face de l'univers.
La philosophie triomphe aisément des maux passés et des maux à venir. Mais les maux présents triomphent d'elle.

François de La Rochefoucauld
Maximes
Je retiens que la mémoire serait ce transmetteur fragile entre un passé flou et un avenir incertain...