Diégèse

jeudi 13 juin 2013
ce travail est commencé depuis 4913 jours
et son auteur est en vie depuis 19366 jours (2 x 23 x 421 jours)
2013
ce qui représente 25,3692% de la vie de l'auteur


hier
L'atelier du texte
demain
Mathieu Parfois je me souviens que j'ai aimé et ton souvenir revient et avec ton souvenir pourrait revenir aussi la jalousie amoureuse. Pourtant, je ne sais que dire de toi qui ne me reconnaîtrais pas si tu me rencontrais dans la rue. Je me demande si tu as existé et même si tu existes. Si je me souviens que tu existes, que tu existes vraiment et non seulement que tu as existé, que tu as vraiment existé, alors l'idée brutale de ton existence détruit jusqu'à la possibilité même de me souvenir de toi. Elle détruit aussi l'idée de jalousie. Comme le savait La Rochefoucauld, la jalousie se nourrit dans les doutes, et elle devient fureur, ou elle finit, sitôt qu'on passe du doute à la certitude. Donc, je ne me souviens pas. Tu es mon oubli principal et je préfère penser que tu es un personnage et puis j'ai tellement peu de pouvoir sur les personnages... Sans désir, je regarde les autres et ils me semblent fous. Je serais donc entouré de fous et la présence des fous me fatigue.

2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
Tu es mon oubli principal.

Et puis j'ai tellement peu de pouvoir sur les personnages...




Je ne sais que te dire toi qui ne me reconnaîtrais pas si tu me rencontrais dans la rue.







2012 2011 2010







Je serais donc entourée de fous et la présence des fous me fatigue. La jalousie se nourrit dans les doutes, et elle devient fureur, ou elle finit, sitôt qu'on passe du doute à la certitude.
François de La Rochefoucauld
Maximes
... si je me souviens que tu existes, que tu existes vraiment et non seulement que tu as existé, que tu as vraiment existé, alors l'idée brutale de ton existence détruit jusqu'à la possibilité même de me souvenir de toi.