Diégèse

vendredi 14 juin 2013
ce travail est commencé depuis 4914 jours
et son auteur est en vie depuis 19367 jours (107 x 181 jours)
2013
ce qui représente 25,3731% de la vie de l'auteur


hier
L'atelier du texte
demain
Mathieu Je ne sais pas quoi écrire et l'écriture est aujourd'hui comme une amie de longue date pour laquelle on finit par sur jouer la tendresse et qui très certainement fait la même chose à notre égard. Or, on sait avec La Rochefoucauld que quand nous exagérons la tendresse que nos amis ont pour nous, c'est souvent moins par reconnaissance que par le désir de faire juger de notre mérite. Mais je n'ai aucun mérite à écrire et, en fait, je ne sais pas. J'écris sans y penser ou presque. Je rejette toute idée d'inspiration, toute tentation d'inspiration et l'écriture se fait là, dans un espace neutre, dénué de toute décoration narcissique qui ferait jouer à l'écrivain. J'ai bien tenté l'anamnèse et j'ai essayé de sélectionner les souvenirs qui pouvaient revenir, qui auraient pu revenir. Cela n'a rien donné. Alors, je suis reparti dans les paysages, dans les collines, dans le soleil.

2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000



... repartir dans les paysages, dans les collines, dans le soleil... Et je ne sais pas.











2012 2011 2010







Puis j'ai essayé de sélectionner les souvenirs qui pouvaient revenir, qui auraient pu revenir.
Quand nous exagérons la tendresse que nos amis ont pour nous, c'est souvent moins par reconnaissance que par le désir de faire juger de notre mérite.

François de La Rochefoucauld
Maximes
Ainsi, je rejette toute idée d'inspiration, toute tentation d'inspiration et l'écriture se fait là, dans un espace neutre, dénué de toute décoration narcissique qui ferait jouer à l'écrivain.