Diégèse

mardi 18 juin 2013
ce travail est commencé depuis 4918 jours
et son auteur est en vie depuis 19371 jours (3 x 11 x 587 jours)
2013
ce qui représente 25,3885% de la vie de l'auteur


hier
L'atelier du texte
demain
Mathieu Si je considère, non pas l'existence, mais bien le récit de l'existence, qui est en quelque sorte l'existence même, je ne trouve rien que cette petite réserve de souvenirs qui servent à étayer une vie, à feindre l'épaisseur d'une vie. Je peux ainsi en conclure, je le pourrais, que l'existence est une métaphore nourrie de fantasmes. C'est pourquoi j'expérimente à chaque instant combien ma volonté et ma liberté de décision sont limitées par ma capacité à mémoriser. C'est ainsi qu'il n'y a pas de véritable conviction. L'absolue conviction, qui serait proche de la foi, dépasserait le récit du monde. Il y a cependant des experts du récit mémoriel. Il y a quelques années, j'étais même considéré comme un expert de cette machinerie-là. Un jour j'ai dû arrêter, au bord d'une crise de nerfs qui ne venait pas. Depuis, je regarde amusé toutes celles et tous ceux qui vivent dans le récit de leur propre vie. Peu importe. Il est vrai, comme le dit La Rochefoucauld, qu'il est plus aisé d'être sage pour les autres que de l'être pour soi-même.

2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
Rien que cette petite réserve de souvenirs qui servent à étayer une vie, à feindre l'épaisseur d'une vie.

J'étais même considéré comme un expert de cette machinerie-là...
... j'expérimente à chaque instant combien ma volonté et ma liberté de décision sont limitées...

... au bord d'une crise de nerfs qui ne venait pas...







2012 2011 2010







... il n'y a pas de véritable conviction. Il est plus aisé d'être sage pour les autres que de l'être pour soi-même.
François de La Rochefoucauld
Maximes