Diégèse

samedi 22 juin 2013
ce travail est commencé depuis 4922 jours
et son auteur est en vie depuis 19375 jours (54 x 31 jours) 2013
ce qui représente 25,4039% de la vie de l'auteur


hier
L'atelier du texte
demain
Daniel Je quitte Rennes vers vingt heures pour aller plus au sud. Je n'aurais pas dû prolonger cette conversation jusqu'à la pointe d'une querelle inutile. Je m'en suis excusé, arguant de la fatigue.Il est vrai que nous avouons nos défauts pour réparer par notre sincérité le tort qu'ils nous font dans l'esprit des autres, nous a appris La Rochefoucauld. Peu importe. Désormais, je me sens un peu de ce guingois élégant, marqué par le tard, flottant dans une impression qui hésite entre le labyrinthe et le manège. Aux autres, nous ne sommes que des prétextes et les autres ne sont que prétextes au cheminement de cette idée bizarre d'être soi. Car chacun est seul à être soi. Ce "Chacun est seul à être soi" est un abîme. Il faut y adjoindre la réciprocité dans la solitude. Il faut ajouter le mot "aussi". "Chacun est seul à être soi aussi" est le début essentiel et existentiel d'une philosophie.

2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000


Dans une impression qui hésite entre le labyrinthe et le manège.



Je quitte Rennes ensuite vers vingt heures pour aller plus au sud.
Je me sens un peu de ce guingois élégant, marqué par le tard.







2012 2011 2010







Nous ne sommes que des prétextes.
Nous avouons nos défauts pour réparer par notre sincérité le tort qu'ils nous font dans l'esprit des autres.

François de La Rochefoucauld
Maximes
"Chacun est seul à être soi" est un abîme, "Chacun est seul à être soi aussi" est le début essentiel et existentiel d'une philosophie.